25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil Others Gabon- Noureddin Bongo Valentin rebondit au sommet du PDG

Gabon- Noureddin Bongo Valentin rebondit au sommet du PDG

Quelques mois après son départ de la présidence, Noureddin Bongo Valentin est catapulté au sommet du PDG, un parti contrôlé par son père qui se trouve être également le chef de l’Etat.

Né le 9 mars 1992, le fils d’Ali Bongo Ondimba (ABO) se relance au sommet du Patri démocratique gabonais (PDG), dirigé par son père. Une nouvelle responsabilité pour celui qui a été débarqué une vingtaine de mois après son arrivée au poste de coordinateur général des affaires présidentielles.

Depuis ce mercredi, le fils est devenu le conseiller stratégique du président du PDG, autrement dit de son père. Selon RFI, « Le jeune trentenaire arrive au parti avec l’ensemble de ses lieutenants qui ont travaillé avec lui durant les 19 mois passés à la présidence de la République comme Coordinateur des affaires présidentielles. Un poste qui faisait de lui l’une des personnalités les plus influentes du pouvoir ».

Certains, notamment des opposants, voient en cette nouvelle nomination des velléités de succession dynastique surtout que l’élection présidentielle est prévue dans un an, août 2023, et qu’Ali Bongo Ondimba peine à se mouvoir après son Accident vasculaire cérébral (AVC).

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
La-bas Lomé
March 11, 2022 6:24 pm

Ali Bon Ondimba, un légume à la tête du Gabon!!! C’est comme jadis Bouteflika en Algérie .

La-bas Lomé
March 11, 2022 6:25 pm
Reply to  La-bas Lomé

ALI Gombo, hihihi

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.