25 C
Canada
Friday, December 2, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-Harcèlements sexuels dans les hôpitaux : Avis à ceux qui jouent au...

Togo-Harcèlements sexuels dans les hôpitaux : Avis à ceux qui jouent au Rambo et menacent les victimes

Harcèlements sexuels dans les hôpitaux. C’est le nouveau dossier qui éclabousse le secteur de la santé au Togo. Mais le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a décidé de combattre ce fléau. Si les victimes sont encouragées à parler, elles ne sont pas aussi à l’abri de menaces et d’intimidations de la part de leurs bourreaux (sic).

Mardi dernier au cours d’une conférence de presse, le SYNPHOT a soulevé les grandes difficultés auxquelles font face ces agents de santé victimes de harcèlement sexuel dans les hôpitaux du pays. Menaces et intimidations, voilà ce qu’est devenu leur quotidien.

« Avant même qu’on ne parle de ça, il est clair qu’il y a beaucoup de menaces, d’intimidations, même pour que les gens n’aient pas le courage de venir parler. Mais une fois que les gens franchissent le pas, parlent et qu’on a fait maintenant un travail pour porter au dehors l’information, c’est que nous nous engageons aussi à les protéger », a indiqué Dr Gilbert Tsolenyanu.

Et d’ajouter : « D’ailleurs je crois qu’aujourd’hui, personne n’a intérêt à vouloir jouer au Rambo en continuant par menacer ou bien intimider ces victimes-là. A un moment donné, si le vase déborde, les gens-là en auront pour leurs menaces aussi (…) On va même jusqu’à leur dire qu’on ne peut pas les croire ».

A en croire le Secrétaire Général du SYNPHOT, le phénomène ne touche pas que les jeunes filles, mais également des femmes au foyer. « Il y a eu des femmes mariées qui se sont plaintes aussi », a-t-il relevé.

Dr Gilbert Tsolenyanu précise que ces harcèlements sexuels se passent dans différents contextes : « Il y a les contextes de garde, des contextes journaliers où peut-être que vous êtes invitée à aller faire un compte rendu d’une activité ou d’une surveillance (…) Il y a des fois des attouchements, même des fois des questions, des paroles déplacées où il y a même de l’insistance (…) Au niveau universitaire, à la Fac ou dans les écoles paramédicales, il y a ces genres de choses qui se passent où les étudiantes nous font cas des harcèlements d’une insistance de ces personnes-là (…) Pour certains témoignages, certaines (victimes) ont fait cas de harcèlement jusqu’à domicile », a-t-il déploré.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kougninou
Kougninou
March 15, 2022 12:42 pm

Dr Tslolenyanou merci pour ce gros travail en faveur de nos braves femmes qui souffrent dans notre pays elles sont victimes de tous les abus en plus de cela on les détruit mentalement et psychologiquement pour les dissuader à ne pas oser porter plainte. J’encourage ces femmes victimes à surpasser ces méthodes de lâches des hommes sans dignité qui ignorent la descence la galanterie et qui sont adeptes de la violence. Ils pensent toujours que les menaces peuvent les sauver. Femmes ne les craignez point même s’ils sont vos chefs Ils ne feront rien. Lâches violeurs on ne force pas une femme c’est du harcèlement cela se passe aussi dans l’armée. Merci docteur courage

K. Kofi FOLIKPO
March 15, 2022 1:52 pm

Je propose à nos Soeurs et nos Épouses victimes de ces sordides Harcèlements de s’inspirer des Méthodes de Dénonciation utilisées par des Actrices travaillant à Hollywood aux USA.
Elles se sont coalisées comme victimes de Harcèlement sexuel et ont lancé à travers Twitter (avec Hashtag) et à travers d’autres réseaux sociaux une Campagne de Dénonciation médiatique en citant nommément les Prédateurs sexuels !!!
Dans le cas américain, ces prédateurs avaient aussi fait des menaces et des chantages (Procès pour “fausse accusation” , procès pour “diffamation”) à l’endroit des Femmes. Mais ils n’ont pas prospéré et ont dû faire marche arrière pour faire des “règlements à l’amiable” en versant beaucoup d’argent comme Dommages et Intérêts aux victimes !!!
Les Togolaises qui sont vraiment victimes de ces Harcèlements sexuels pourraient initier des Actions similaires que les Syndicats, les Organisations citoyennes, les Défenseurs des Droits humains et surtout les Médias pourraient soutenir activement en mettant nommément à nu ces Prédateurs et leurs viles Pratiques!!!
Et il serait souhaitable que cela commence déjà au sommet de l’Appareil d’État !!!

Gbè nye dze anyi.

K. Kofi FOLIKPO
http://www.kebo-toe.net/?page_id=2676

El Niño
El Niño
March 15, 2022 4:18 pm

Merci beaucoup Dr Tsolenyanou pour ce travail gigantesque que vous abattez sur le terrain.

Le probleme au Togo, c’est d’abord notre pseudo-président Faure qui est un vrai détraqué sexuel. Les ministres femmes qui pourront peut-être dénoncer ce genre d’harcèlement sont elles mêmes victimes des comportements scandaleux de Tchalévi Simple.Par ricochet, tous les ministres femmes au Togo font du sport dans le lit du Roitelet du Togo.

La solution: Créer un site a l’extérieur du Togo sur lequel on peut dénoncer anonymement ces prédateurs sexuels au Togo. Sinon, rester au Togo et dénoncer son patron équivaut a un licenciement programmé

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022