25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Justice Togo-Présidentielle 2020: La candidature de Faure est légale ou illégale ? La...

Togo-Présidentielle 2020: La candidature de Faure est légale ou illégale ? La Cour de justice de la CEDEAO tranche en juin 2022

La Cour de justice de l’espace communautaire va donner son avis sur la légalité ou non de la candidature de Faure Gnassingbé pour la présidentielle qui s’est déroulée il y a deux ans.

En 2020, le fils d’Eyadema Gnassingbé, président du Togo sans discontinuité pendant trois mandats, dépose son dossier pour briguer un quatrième.

Selon une partie de l’opposition, incarnée par l’Alliance nationale pour le changement (ANC), celui qui est arrivé au pouvoir à la suite de la mort de son père le 5 février 2005, n’a pas le droit de rempiler.

Devant la Cour constitutionnelle, Jean-Pierre Fabre, porte-drapeau du parti à la couleur orange, demande qu’elle annule “purement et simplement l’article 158 alinéa 2 (nouveau) de la Constitution du 14 Octobre 1992, comme délibéré et adopté suivant une procédure arbitraire non prévue et de déclarer en conséquence, Monsieur GNASSINGBE Faure Essozimna inéligible pour l’élection présidentielle du 22 février 2020, pour avoir déjà fait plus de deux mandats présidenties de 5 ans”. 

La requête est rejetée. Ce qui ne surprend pas l’ANC, considérant la Cour constitutionnelle comme une institution aux ordres.

Le 7 février 2020, ce parti de l’opposition saisit la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). Celle-ci annonce, deux ans après sa saisie, qu’elle travaille sur la question et qu’elle rendra sa décision le 17 juin prochain. 

5 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
5 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
B, D
B, D
April 14, 2022 9:39 am

Opposant!!! ??? mon oeil, Jean Pierre Fabre! Tu vas tromper qui??!!

Akonta
Akonta
April 14, 2022 10:15 am

On peut comprendre que Jean-Pierre Fabre et son ANC en tant que parti politique ne peuvent que mener une telle bataille juridique.
Mais à supposer que la cour de CEDEAO leur donne raison en statuant que Faure Gnassingbé n’avait pas le droit d’être candidat pour les élections de 2020, que feront-ils pour faire partir Faure Gnassingbé de la présidence?

Kouma
Kouma
April 14, 2022 12:42 pm
Reply to  Akonta

Ils utiliseront les grues de Bolloré au port pour le faire dégager de la présidence

Sauvages
Sauvages
April 14, 2022 2:17 pm

Le CEDEAO a perdu toute creditlite. Jadis, le president ghaneen etait une inspiration, mais depuis l’assissinat Jerry Rawlings, il est devenu comme tout autre laquais des colons. et par consequent toute l’institution sous regionale est sous tuttelle. Autrement, comment peut-on comprendre qu’apres la decision de sa propre cours de justice le Mali croupit toujours sous les sanctions?
Et pas induction, elle n’est pas a meme de prendre des decisions consequentes pour les peuples de la region en general et celui du Togo en particulier. La seule force capable de chasser ce criminel faurevi est un soulevement du peuple Togolais

Lolo1
Lolo1
April 14, 2022 8:26 pm

La CEDEAO rendra bien-sûr sa décision non contraignante; et puis après? Rien d’autre que le FAURE togolais remette les compteurs à zéro avec une nouvelle constitution.
On y sera à pleurnicher à longueur de journée, et vers le soir, on ira déposer nos candiatures aux élections “fauretement” fraudées et gagnées d’avance par le tripatouilleur.
Au pays des Gnassingbe, ainsi va la vie. C’est la loi de la jungle. Seul le seul Faure peut être président comme au temps du Timonier national.
Ça me fait mal pour mon pays.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.