25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Litiges fonciers : Le MMLK contre l'accaparement des terres par les imposteurs

Togo-Litiges fonciers : Le MMLK contre l’accaparement des terres par les imposteurs

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) se ligue contre ces imposteurs qui s’accaparent des terres dans le cadre d’un litige foncier. Par communiqué en date du 1er juin  2022, le mouvement a interpellé les gouvernants sur le phénomène. Aussi, les victimes sont invités à se manifester auprès des organisations de défense des droits de l’Homme.

MMLK/ USURPATION, SPOLIATION ET ACCAPAREMENT DES TERRES PAR DES IMPOSTEURS, LE PHÉNOMÈNE NE FAIBLIT PAS AU TOGO

Le Mouvement Martin Luther King appelle le gouvernement à la fermeté et demande aux victimes de saisir les autorités locales et judiciaires.

Les litiges fonciers continuent de cristalliser les attentions avec l’intrusion minutieuse des individus sans foi ni loi qui en ont fait leurs sources de revenus ou leurs fonds de commerce.

Ne sachant de quels soutiens dont ils bénéficient, le moins que l’on sache est qu’ils défient foncièrement les décisions judiciaires et provoquent les propriétaires jusqu’à la résignation de ces derniers. À l’intérieur du pays, c’est la désolation et rien ne semble les arrêter dans leurs manœuvres sordides.

Sont-ils si puissants et au-dessus de la loi alors qu’ils violent les droits des autres citoyens qui aspirent à la paix et à la cohésion ? Si rien n’est fait, le pays est assis sur une poudrière et les victimes  vont se faire justice comme dans une jungle.

Le gouvernement est vivement interpellé et il est demandé aux victimes de ce phénomène de rapporter leur situation aux organisations de défense des droits de l’homme dont le MMLK.

  Ensemble contre la spoliation, l’usurpation et l’accaparement des terres au Togo.

     Lomé,  1er juin  2022

MMLK/ La voix des sans voix.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.