25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Sport Sports : Clap de fin pour les mondiaux d’athlétisme aux USA, bonne...

Sports : Clap de fin pour les mondiaux d’athlétisme aux USA, bonne performance des Africains

Du 15 au 24 Juillet 2022, se sont déroulés les mondiaux d’athlétisme en Oregon aux Etats-Unis d’Amérique. Si le pays organisateur s’est taillé la part du lion avec 33 médailles au total, globalement, l’Afrique s’en est bien sortie avec l’Ethiopie qui se classe deuxième.

Les athlètes africains ont fait bonne impression lors de ces mondiaux en glanant un nombre conséquent de médailles. De la performance de la Nigériane Tobi Amusan, médaillée d’or sur 100 mètres haies avec un nouveau record mondial en demi-finales, en passant par l’Ethiopienne Faith Kipyegon sur le 1500 mètres, les Africains ont rayonné. Voici la liste des médaillés :

Ethiopie (10) : Tamira Tola (or, marathon), Gotytom Gebreslase (or, marathon), Letesenbet Gidey (or, 10000m), Gudaf Tsegay (or, 5000m), Gudaf Tsegay (argent, 1500m), Mosinet Geremew (argent, marathon), Lamecha Girma (argent, 3000m steeple), Werkuha Getachew (argent, 3000m steeple), Dawit Seyaum (bronze, 5000m), Mekides Abebe (bronze, 3000m steple)

Kenya (10) : Emmanuel Korir (or, 800m), Faith Kipyegon (Or, 1500m), Jacob Krop (argent, 5000m), Judith Korir (argent, marathon), Hellen Obiri (argent, 10000m), Béatrice Chebet (argent, 5000m), Stanley Mburu (argent, 10000m), Conseslus Kipruto (bronze 3000m steeple), Mary Moraa (800m, bronze), Margareth Kipkemboi (bronze, 10000m)

Ouganda (3): Joshua Cheptegei (Or, 10000m), Jacob Kiplimo (bronze, 10000m), Oscar Chelimo (bronze, 5000m)

Nigeria (2) : Tobi Amusan (or, 100m haies), Ese Brume (argent, longueur)

Algérie (1) : Djamel Sedjati (argent, 800m)

Maroc (1) : Soufiane El Bakkali (or, 3000m steeple)

Burkina Faso (1) : Hugues-Francois Zango (argent, triple saut)

Barth K

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.