25 C
Canada
Monday, May 20, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Aménagement à Lomé : Le ministre de l’Urbanisme visite quelques chantiers

Togo-Aménagement à Lomé : Le ministre de l’Urbanisme visite quelques chantiers

Le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme foncière, Koffi Tsolenyanu, s’est rendu mercredi dernier sur quelques chantiers en cours à Lomé.

Il s’agit, a indiqué le gouvernement, des chantiers de construction d’ouvrage de drainage des eaux pluviales, d’aménagement et d’assainissement dans la capitale togolaise.  

D’abord le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Réforme foncière, Koffi Tsolenyanu, s’est rendu sur le site de construction du collecteur principal enterré pour le drainage des eaux pluviales de zone Oba. D’une longueur de 1km593, sa construction va coûter 5 milliards francs. Cela s’inscrit dans la première phase des travaux d’aménagement, d’assainissement lancés le 17 décembre 2021, « dont le coût est évalué à 30 milliards de Fcfa », souligne le gouvernement togolais.

Ensuite, le ministre Koffi Tsolenyanu est allé au quartier Bê. Dans ce quartier populaire de Lomé, l’officiel a visité « les travaux d’aménagement, d’assainissement et de bitumage de 14,34 km de rues urbaines dont le Boulevard Mobutu (1739 ml), la rue Maria Auxiliadora (2668 ml), la rue des Spondias, la rue des Ménures et la rue des Tamariniers », à en croire le gouvernement.

Ces travaux d’aménagement, d’assainissement vont engloutir, dans leur ensemble 25 milliards dont 4 955 496 452 FCFA TTC pour cette première étape, précise l’exécutif.

Cette descente du ministre Koffi Tsolenyanu vise à constater l’état d’avancement des différents chantiers.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.