25 C
Canada
Tuesday, November 29, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-Année scolaire 2021-2022 : Kokoroko a atteint son « objectif »

Togo-Année scolaire 2021-2022 : Kokoroko a atteint son « objectif »

En Conseil des ministres lundi à Lomé, le ministre Dodzi Kokoroko des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a présenté au gouvernement, le bilan de l’année scolaire 2021-2022.

Le bilan présenté par Kokoroko a donné du baume au cœur au Conseil. L’objectif a été atteint au regard des résultats obtenus aux différents examens nationaux. Ainsi les taux de réussite suivants ont été enregistrés : pour le Certificat d’études du premier degré (CEPD), 93,30% ; pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC), 82,99% ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement général, 78% ; pour le Baccalauréat première partie de l’enseignement technique, 71,71% et pour le baccalauréat deuxième partie des enseignements général et technique 74,34%.

Dans le but de poursuivre l’amélioration du système éducatif, le gouvernement compte consolider les actions et réformes ayant conduit à l’obtention de ces résultats encourageants. Ceci, dans un climat de maintien constant de dialogue et de concertation avec les organisations syndicales d’enseignants et de parents d’élèves et pour le devenir des élèves.

Le Conseil des ministres a saisi cette opportunité pour adresser ses félicitations aux apprenants, aux encadrants ainsi qu’aux parents d’élèves qui se sont mobilisés pour aboutir aux résultats obtenus, en particulier pour ce qui est de la progression du nombre de filles parmi les admis.

Faut-il le mentionner, ce satisfecit officiel décerné par l’Etat ne cache pas la baisse de niveau observable dans les faits et gestes des produits du système éducatif togolais depuis les années 90. 

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nagou
Nagou
July 26, 2022 6:33 pm

KoKoroko, l’enseignement au Togo est mauvaise , ce n’est pas médiocre. Il faut une bonne stratégie pédagogique dans ce pays. En ce qui concerne l’éducation nationale c’est au gouvernement de déterminer comment son peuple doit se comporter dans la société. L’enseignement doit donner au peuple une fierté et une ouverture d’esprit et de conscience. Le peuple doit être bien éduqué et pour cela toutes les barrières doivent être levées à savoir la suppression pure et simple du Bac1. Cela ne sert à rien de créer de une éducation à moitié. Regarder le Bénin ? Nous savons que c’était une idée des colons de réduire les coûts des bourses universitaires et des cantines universitaires .mais vous n’allez pas sacrifier le peuple ainsi. Le peuple a une richesse , le phosphate , les recettes fiscales par exemple, cela ne doit pas servir seulement à nourrir une ethnie seulement qui vole et pille les autres ethnies. Comme le disait. K. N’krumah ” half education is a poison for the society” une éducation à moitié est un poison pour la société. Voilà !

Fugee
Fugee
July 26, 2022 7:40 pm

A mon avis c’est à qui de poser le plus grand nombre d’actes incongrues qu’on félicite à l’instar du chef

Sourire22
Sourire22
July 26, 2022 8:53 pm

J’espère que quand il’parme d’objectifs atteints on parle aussi des enseignants renvoyer, ceux en prison, des élèves en prison qui ont perdus leur année scolaire.
De quel satisfecit parle t’il si tout ce beau monde sont mis à l’écart.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022