25 C
Canada
Tuesday, November 29, 2022
Accueil ACTUALITES Togo - Les déboires de la DMK et le silence coupable des...

Togo – Les déboires de la DMK et le silence coupable des autres partis politiques

Depuis quelques semaines, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) multiplie les démarches administratives et les conférences de presse aux fins de tenir une manifestation publique à Lomé. Elle semble être esseulée dans cette initiative face aux interdictions constantes du régime en place, les autres partis politiques étant muets.

Le samedi 25 juin 2022 avait été retenu par la DMK pour un meeting sur le terrain de Kondjindji à Lomé. La DMK qui pour la circonstance, avait reçu l’appui du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), s’est vue notifier une interdiction par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile en raison de « renseignements de dernière minute » et d’un « contexte sécuritaire sous régional et national très préoccupant… ». En ayant pris acte, la DMK a reporté ladite manifestation qui sera programmée plus tard sur le 16 Juillet 2022. Elle sera en plus déplacée vers le stade d’ASFOSA à ablogamé suite aux discussions avec les Ministres concernés. A quelques jours de ce meeting, rebelote ! Le Ministre de l’Administration territoriale informe les responsables de la DMK de l’interdiction de ce rassemblement en raison de l’enquête relative à l’attaque terroriste du 02 Juin 2022 au grand marché de Lomé.

Il apparait de plus en plus difficile l’organisation de manifestations politiques publiques au Togo et surtout dans la ville de Lomé. Pourtant, ce droit est constitutionnellement reconnu et garanti. Il s’agit non seulement d’un moyen pour les partis politiques ou autres regroupements légalement constitués de s’exprimer sur l’état de la Nation mais également des occasions d’informer et de mobiliser leur base. L’exercice de cette liberté démontre le dynamisme de la démocratie dans un Etat de droit.

Les entraves à l’exercice de cette liberté par la DMK sont évidemment inquiétantes pour la démocratie togolaise. Mais l’attitude des partis politiques notamment ceux de l’opposition face aux déboires de la DMK à tenir un meeting, est surprenante. Beaucoup d’entre eux se terrent dans un lourd silence. Face à une telle situation, logiquement les partis d’opposition devraient être vent debout. Au contraire, l’opposition parlementaire se gère calmement en attendant les prochaines élections législatives. Les autres sont très occupés à remplir soigneusement leur responsabilité de conseillers municipaux. Leur silence semble dire que c’est la maison de la DMK qui brûle, qu’elle s’en occupe elle-même. Alors que c’est tout faux. La liberté de manifestation est fondamentale et devrait être à tout le moins un point d’accord commun aux partis politiques.

Qui ne dit mot, consent ! Ce silence coupable des autres partis politiques vaut peut-être consentement de la position du gouvernement de réduire à néant les manifestations politiques publiques.

Barth K.

4 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
4 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Élotha
Élotha
July 14, 2022 2:57 pm

Plusieurs options peuvent aussi expliquer leur silence parmi lesquelles la véhémence des membres de la DMK vis à vis des autres partis, l’isolement volontaire de la DMK par rapport aux autres partis traités comme des parias, le défaut de concertation entre les partis d’opposition, la question sécuritaire des partisans de l’opposition y ses propres membres dont la DMK ne se préoccupe pas, etc.

tedlesaint
tedlesaint
July 14, 2022 10:19 pm

La DMK et ses déboires et le silence des autres partis, ceci prouve à suffisance que les formations politiques de l’opposition togolaise, qui se sont battues comme des chiffonniers après le scrutin présidentiel de 2020, entre autres l’ANC et la DMK n’ont pas encore enterré la hache de guerre. Comme la DMK disait à qui voulait l’entendre, beaucoup auraient voulu voir le nombre de manifestants en ce qui concerne ce meeting qui a été annulé. Il faut dire aussi que le contexte sociopolitique du pays ces derniers moments n’ont pas vraiment permis d’organiser une manifestation comme dans le temps fort de la C14. La Covid-19 et des affres sont passés par là et ces derniers temps se sont les menaces terroristes qui a bien voir ne sont pas une simple vue d’esprit. la menace est bien réelle. Contribuons à bouter tous ces groupuscules terroristes hors de la Terre de nos Aïeux, en collaborant activement avec nos forces de défense et de sécurité (FDS).

Akonta
Akonta
July 15, 2022 5:15 am

Cet article n’est pas du tout bien réfléchi .
La DMK avait-il tendu la main aux autres partis quand il préparait son meeting ?
La DMK comptait sur les autres partis politiques en cas de couac avec le régime ?
La DMK a-t-elle déjà prêté main forte aux autres partis lorsque ces derniers font face aux velléités du régime ?
Si la DMK était si populaire comme ses aboyeurs fanfarons le prétendent la population se serait levée malgré l’interdiction du meeting !
Arretez donc votre démagogie idiote et votre surenchère imbécile!
Aucun de vos partis alimentaires ne mérite la confiance du peuple !

Kagbelee
Kagbelee
July 15, 2022 5:57 am

Est que la DMK est un parti politique ?

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022