25 C
Canada
Sunday, April 21, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Sept enfants morts dans une explosion au nord

Togo-Sept enfants morts dans une explosion au nord


Au moins sept enfants ont été tués et deux autres grièvement blessés dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 juillet dans la région des Savanes, près de la frontière du Togo, du Bénin et du Burkina Faso, à la suite d’une explosion soupçonnée d’être un piège des terroristes.

Le drame s’est produit à Natigou au nord-est de la préfecture de Tône dans la région des savanes. Des enfants de 10 à 15 ans revenaient d’une fête, tard dans la nuit à vélo lorsqu’ils ont été victimes de cette explosion.

Alors que certaines sources affirment que les enfants ont été touchés par des tirs d’engins volants, d’autres témoins locaux attestent avoir entendu deux explosions durant la nuit, ce qui pourrait s’apparenter à des mines antipersonnel.

Pendant ce temps, le chef d’état-major général des Armées annonce qu’une « enquête est ouverte pour élucider les circonstances de cette explosion et identifier les auteurs ».

Il demande par ailleurs aux populations de la zone d’éviter les déplacements nocturnes non essentiels afin de respecter l’état d’urgence sécuritaire instauré depuis les dernières attaques armées dans la région des savanes.

Il faut rappeler que cette région a déjà été victime de plus d’une attaque terroriste. L’une d’entre elles avaient coûté la vie à huit soldats togolais.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.