25 C
Canada
Wednesday, December 7, 2022
Accueil ACTUALITES Togo- L'ANC dénonce les entraves posées par les pouvoirs publics au libre...

Togo- L’ANC dénonce les entraves posées par les pouvoirs publics au libre exercice des activités des partis politiques de l’opposition

Dans un courrier, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dénonce les “alibis politiciens” utilisés par le préfet Hodabalo Awaté pour interdire ses meetings prévus les 03 et 31 juillet dernier à Agoè-Nyivé, alors qu’au même moment, les manifestations du régime sont autorisées dans le pays. L’ANC condamne fermement ces entraves posées par les pouvoirs publics au libre exercice des activités des partis politiques de l’opposition. Bonne lecture.

A

Monsieur le Préfet d’Agoè-Nyivé

Monsieur le Préfet,

Par lettres citées en référence vous avez cru devoir interdire la tenue du meeting de l’ANC prévu pour se tenir le 03 juillet 2022, puis reporté au 31 juillet 2022, à Agoe-Nyivé en face de l’église presbyténenne, en invoquant les alibis politiciens bien connus des discours du RPT/UNIR, visant à entretenir au Togo, la discrimination et l’exclusion. En effet :

1) Le “contexte sécuritaire sous régional et national actuel et la nécessité de préserver la sécurité et l’ordre public” que vous brandissez dans vos lettres précitées, prévalaient aussi quand, le même 31 juillet, date prévue pour la tenue du meeting de l’ANC, la télévision nationale TVT diffusat allégrement les images de manifestations publiques organisées par des responsables du RPT/UNIR dans les préfectures de la Binah et des Lacs:

– dans la Binah, précisément en pays Sola, la manifestation était sur la place publique non clôturée en présence du représentant du ministre des Affaires sociales et de l’Alphabétisation. Ce meeting populaire a été suivi de distribution de vivres aux participants et de danses folkloriques. Il faut noter que la préfecture de la Bina est à 200 km à peine de la région des savanes théâtre des attaques terroristes que connait notre pays.

–  à Aného, ce même 31 juillet et selon toujours la TVT, c’est bien la présidente des femmes d’UNIR, Dame Kayi LAWSON qui était à la manœuvre sur la place publique sans craindre des attaques djihadistes.

2) Quelques semaines auparavant, précisément le 04 juillet 2022, c’est-à-dire au lendemain de la date du 03 juillet initialement prévue pour le meeting de l’ANC que vous avez abusivement interdit, ce sont les femmes du RPT/UNIR d’Aflao Sagbado et Gakli qui ont marché librement sur les voies publiques bitumées, de Ségbé à Lomé, louant et glorifiant le Chef de l’État, chef du parti UNIR, en dépit de toutes les lois que vous débitez dans vos lettres pour signifier à I’ANC, l’interdiction de toute manifestation publique.

3) En outre, le 02 juillet, soit la veille même de notre meeting du 03 juillet, le ministre Dodji KOKOROKO était, lui aussi, en meeting public à Kpalimé pour le compte de son parti UNIR. Ainsi, le RPT/UNIR a tout le loisir d’organiser ses manifestations publiques où et quand il l’entend, sans qu’aucun préfet ne lève le petit doigt, pendant que tous les subterfuges, même les plus iniques, sont mis en branle pour interdire des manifestations similaires aux partis de l’opposition et aux organisations de la société civile.

Il apparaît donc clairement qu’au lieu d’une administration juste et équitable des collectivités territoriales, vous vous contentez de relayer de manière servile et zélée, l’arbitraire et la politique de deux poids deux mesures inspirés des pratiques antirépublicaines et antidémocratiques du RPT/UNIR.

C’est pourquoi notre parti, l’ANC, élève une vive protestation contre l’interdiction de son meeting à Agoe-Nyivé par deux fois et ne saurait accepter à l’avenir que ses manifestations soient interdites sous des artifices politiciens.

L’ANC saisit l’occasion pour dénoncer et condamner fermement les entraves posées par les pouvoirs publics au libre exercice des activités des partis politiques de l’opposition et notamment les interdictions intempestives et discriminatoires de leurs manifestations publiques pacifiques, sous de fallacieux prétextes de sécurité et d’ordre public.

Veuillez agréer, Monsieur le préfet, l’expression de notre considération distinguée.

SIGNE

Maître AMEGANVI Manavi IsabeWe

Cc:

Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires

Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile Chef Canton d’Agoè-Nyivé

CNDH

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Mannavi
Mannavi
August 11, 2022 4:53 am

c’est maintenant que Manavi Elisabeth se reveille de son sommeil. l’ANC joue un jeu en faveur du RPT/UNIR! pourquoi ne pas joindre la DMK qui se bat a corps pour arracher sa victoire?

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022