25 C
Canada
Wednesday, December 7, 2022
Accueil Others Togo- Cet exploit que Léonardina de Souza (UFC) a réalisé à Tsévié

Togo- Cet exploit que Léonardina de Souza (UFC) a réalisé à Tsévié

Rita Doris Léonardina Wilson de Souza, plus connue sous le nom de Léonardina de Souza, cadre et déléguée aux dames de l’Union des forces de changement (UFC), a réalisé un véritable tour de force ce samedi 24 septembre dans la ville de Tsévié.

Malgré un contexte hostile à l’organisation de cette rencontre politique, Léonardina de Souza a pu réussir à regrouper la crème de la gent féminine de l’Union des forces de changement à Tsévié, une ville située à 35 kilomètres de Lomé, la capitale du Togo.

Il s’agit d’un « véritable exploit » que de parvenir à mobiliser des femmes issues des 51 fédérations sur 57 parce que certains au sein du même parti politique « ont tout fait » pour saboter cette rencontre d’information, de sensibilisation et de formation, nous souffle un participant de ce meeting qui a vu la participation de la quasi-totalité des membres du bureau directeur de l’UFC.

L’organisatrice de l’évènement, épaulée par François Lokadi, le sixième vice-président, Elisabeth Pandam, conseillère du bureau directeur et coordonnatrice de la région des Savanes, Koami Agbanu, le président du Groupe parlementaire, Sena Alipui, conseiller spécial de Docteur Gilchrist Olympio, le président national du parti, Tchamola Bana, quatrième vice-président, entre autres, fait partie des cadres de la formation à la couleur jaune s’employant pour relancer un parti miné par des querelles internes, généralement orchestrés par celui que tout le monde connait.

Déléguée nationale aux dames, membre du bureau directeur, deuxième secrétaire parlementaire, Léonadina de Souza a, à travers cette nouvelle occasion, sensibilisé ses sœurs sur la nécessité de travailler pour que l’UFC retrouve son aura d’antan, pour que leur parti retrouve la place qui fut la sienne il y a une douzaine d’années sur l’échiquier politique.

Les régionales en ligne de mire

Elle n’a pas été la seule à avoir fait une communication durant ce meeting. Que ce soit Elisabeth Pandam, François Lokadi, etc. chacun a brossé le contexte socio-politique et souligné ce que l’Union des forces de changement fait pour que la donne change. Et ce qui est attendu des militants et sympathisants.

Sena Alipui, lui, a fait une intervention d’une 1 heure 30. Au cours de laquelle il a expliqué aux femmes le rôle qui doit être les leurs pour l’avènement de l’alternance. La femme c’est l’avenir de l’homme. Eduquer une femme c’est éduquer une nation. L’UFC compte sur les femmes pour sa relance. Voici en résume ce que le troisième vice-président de l’Assemblée nationale a souligné.

Ce dernier a brossé, en outre, les activités réalisées l’Assemblée nationale en lieu avec les prochaines élections régionales qui auront lieu en 2023, c’est-à-dire l’année prochaine. Il a rassuré son auditoire, encouragé les femmes à se présenter à ce scrutin.

« Nous allons les soutenir, moralement et matériellement », a-t-il promis aux potentielles candidates, convaincu qu’il faut faire plus de place aux femmes dans les instances de décisions, dans la société. « C’est une lutte. Rien ne sera simple mais cela vaut la peine », a insisté M. Alipui.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022