25 C
Canada
Wednesday, December 7, 2022
Accueil ACTUALITES BURKINA-FASO – Gros pieds de nez à la CEDEAO

BURKINA-FASO – Gros pieds de nez à la CEDEAO

Comme une caravane qui passe sans se soucier du chien qui aboie, ainsi se succèdent les coups d’Etat militaires en Afrique de l’Ouest en dépit des « réactions épidermiques » de la CEDEAO. Le Burkina-Faso vient une fois de plus de le démontrer par un second coup d’Etat militaire en moins d’une année.

Le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba vient d’être éjecté de la même manière par laquelle il s’était installé dans le fauteuil présidentiel en janvier de cette année. Dès les premières heures de son putsch, beaucoup d’observateurs se sont interrogés sur ses motivations. Il avait alors indiqué que le manque de volonté du Chef d’Etat d’alors, Roch Christian Kaboré à endiguer la vague d’attentats terroristes et la progression des groupes djihadistes sur le territoire du Faso, imposait une réaction des militaires.

La CEDEAO avait à l’époque produit son communiqué cérémonial de condamnation habituelle tout en exigeant le retour à l’ordre constitutionnel. Cependant quand ce « vin est tiré », il est bu jusqu’à la lie. Néanmoins l’attitude de la CEDEAO à l’égard de la junte militaire du Faso est apparue moins rigoureuse que ses injonctions acerbes aux militaires maliens et guinéens auteurs également de coups d’Etats dans leurs pays. Dans le même sillage, le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba n’a cessé de faire montre d’une certaine lassitude dans son objectif principal, celui de sécuriser le Burkina-Faso. Cet homme est apparu en manque de repère, titubant sur les démarches réelles à adopter. En somme, le Lieutenant-Colonel est apparu aussi inefficace que son prédécesseur démocratiquement élu au suffrage universel.

Pourtant la CEDEAO se satisfaisait du canevas proposé par la junte du Faso pour un retour à l’ordre constitutionnel. Des trois régimes militaires récents d’Afrique de l’Ouest, celui du Faso était le moins inquiété et enquiquiné par l’institution communautaire. Mais au regard des évènements qui se sont déroulés hier à Ouagadougou avec un nouveau coup d’Etat renversant Paul-Henri Sandaogo Damiba, il faut croire que ni les militaires ni le peuple burkinabé qui d’ailleurs avait manifesté la veille pour la démission du Lieutenant-colonel, ne sont pas en phase avec les Chefs d’Etats de la CEDEAO. Il semble que certaines populations au sein de la CEDEAO sont décidées à prendre leur destin en main sans se soucier du folklore diplomatique orchestré par cette institution.

Barth K.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
El Niño
El Niño
October 1, 2022 2:00 pm

Les 15 Chefs de Tas de la Cedeao vont encore condamner ce coup d’État.

On s’en fout éperdument des diktats de la Cedeao des présidents. En avant les coup d’État militaires tant qu’il y aura des coups d’État constitutionnels.

Sylvanus
Sylvanus
October 4, 2022 4:01 pm

Janvier 1963-Janvier 2023 ! 60 ans ! Ce loup gnassingbiste dans la bergerie depuis 60 ans ! un bébé né au Togo en Janvier 1963 aura connu ce loup enragé jusqu’à aujourd’hui ! 60 ans ! et aura vu du du sang, assassinats, fuites, blessures, menaces, prisons, exils, incompétence, clientélisme, injustice, illégitimité, mensonges, usurpations, vols d’urnes et de milliards cfa, $, €, ! 60 ans !!

Le berger allemand, ou américain, russe, français, britannique, africain, chinois, japonais, etc…, le molosse quel qu’il soit, qui peut apporter son aide pour extraire ce vieux loup sanguinaire de l’enclos est le bienvenu à bras ouverts!

Chacun son problème, le Togo a le sien, personne n’en a un comme ça; chacun sa solution, et que la cedeao, ce syndicat obsolète et réactionnaire, se renseigne sur l’histoire du Togo avant de venir y mettre son nez et donner des leçons !!!

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022