25 C
Canada
Wednesday, February 1, 2023
Accueil ACTUALITES Togo-Concours de l’OTR : Le PPI remonté contre l’exigence des pièces...

Togo-Concours de l’OTR : Le PPI remonté contre l’exigence des pièces administratives aux candidats

Pour passer les épreuves écrites du concours des agents de surveillance de l’Office togolais des recettes (OTR), il faut avoir des pièces administratives de nationalité togolaise. Une exigence, plutôt une exclusion qui handicape beaucoup de jeunes dont la compétence est avérée. Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) se dit indigné de la situation et interpelle les responsables de l’OTR à travers ce communiqué.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU PARTI DU PEUPLE ET D’INTÉGRITÉ (PPI)

Considérant le communiqué en date du 14 Septembre 2021 du Ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Président de l’Université de Lomé autorisant les nouveaux bacheliers à passer les concours sans la pièce administrative de nationalité.

Considérant le communiqué No 039/ 2022 / CG / CSG / DRHFP du Commissaire Général de l’OTR en date du 25 Novembre 2022, invitant des candidats dont les dossiers n’avaient pas été retenus par manque de la pièce administrative de nationalité à se présenter pour les épreuves écrites munis de cette pièce manquante.

Le PPI lance une fois encore un cri d’alarme face au drame que vivent beaucoup de nos compatriotes en rapport avec la pièce administrative de nationalité.

Le PPI voudrait de façon humble rappeler au Commissaire Général de l’OTR que les candidats et candidates manquant la pièce administrative de nationalité sont cent pour cent des Togolaises et Togolais. De plus, le PPI rappelle au Commissaire General de l’OTR qu’il a pointé du doigt le grand mal des Togolais et surtout de la jeunesse togolaise pour qui le manque de cette pièce administrative de nationalité leur prive de toute opportunité d’emploi et leur ouvre plutôt une porte vers le chômage et la pauvreté éternelle.

Ainsi, le PPI demande au Commissaire Général de l’OTR de considérer comme dossier complet de candidature, tout dossier ayant un acte de naissance valable et indiquant que le candidat ou candidate est né des parents togolais ou est né sur le territoire togolais.

Enfin, le PPI s’inquiète profondément du fait que l’élite ignore les problèmes de base des Togolais d’autant plus que le Commissaire Général de l’OTR demande aux candidats et candidates de se présenter avec la pièce administrative de la nationalité tout comme si c’était un oubli ou une négligence de la part de nos jeunes. Nos jeunes togolaises et togolais sont très responsables et ne sauraient laisser cette pièce pour en faire un dossier incomplet. Comme toujours, quand un compatriote dit de n’avoir pas mangé, l’élite pense qu’il n’a pas eu le temps de préparer.

En rappel, dès son lancement officiel le 22 Juillet 2017, le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) a fait de la dignité des Togolais sa bataille principale en mettant sur table, onze points de sa politique où figurait la question de la pièce administrative de nationalité togolaise.

En effet, pour le PPI, il n’est pas normal d’être né de parents togolais et à 18 ans demander pardon au gouvernement pour être Togolais. Le PPI considère la pièce administrative de nationalité comme un instrument de discrimination contre les pauvres qui sont mis en marge des possibilités d’emploi et d’études supérieures pour obtenir des meilleures opportunités de réussite.

Pour cette raison, le PPI a toujours demandé l’abolition de la pièce administrative de nationalité en privilégiant la pièce de naissance pour tous ceux qui sont nés de parents togolais ou sur le territoire togolais. De plus, au cas où on juge toujours nécessaire la pièce administrative de nationalité, qu’elle soit délivrée au même moment que l’acte de naissance. Enfin, le PPI a proposé l’utilisation de la carte de vote comme preuve palpable de nationalité togolaise. Cependant, le PPI réserve la pièce administrative de nationalité pour les étrangers qui désirent l’acquérir.

Le PPI saisit cette occasion pour lancer un appel à toutes et à tous les responsables de bonne volonté et surtout le secteur privé à se dissocier de ces pratiques discriminatoires dont la demande de la pièce de nationalité aux Togolais sur le territoire togolais.

De même, le PPI demande une fois encore au Gouvernement de mettre fin à ces pratiques discriminatoires en soumettant un projet de lois à l’Assemblée Nationale sans délai car le mal a trop duré, la nuit est toujours longue pour les Togolais

Le PPI se félicite d’être un parti de vision globale qui met l’intérêt du peuple au centre de sa politique. Nos convictions politiques sont celles du peuple togolais pour Une Vie Equitable pour Tous.

Fait à Lomé, le 26 Novembre 2022

Pour le Bureau Exécutif National

Le Secrétaire Général

Abel Hèzou Wiyao BADASSE

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Ekam
Ekam
November 28, 2022 10:51 pm

Qu’est ce qu’on veut finallement dans ce pays? Je comprendais si les conditions d’octroi de la piece de nationslite etait dificile voire impossible comme le passport dans les annees 90.

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022