25 C
Canada
Saturday, February 24, 2024
Accueil PAYS International Suzanne Viguier et Delphine Jubillar : deux femmes tuées par leurs conjoints

Suzanne Viguier et Delphine Jubillar : deux femmes tuées par leurs conjoints

Lors du mariage, l’homme et la femme se disent oui pour la vie, pour le meilleur et pour le pire. Cependant, pour des questions d’intérêts particuliers, certains conjoints choisissent des solutions extrêmes. Découvrez ici les affaires Jubillar et Viguier, deux femmes qui seraient tuées par leurs maris.

Tout commence par la disparition des deux femmes

Le 27 février 2000, Jacques Viguier rentre chez lui avec ses trois enfants. La porte de la maison est fermée à clé, mais sa femme, Suzanne, n’est pas à l’intérieur de la maison. Aidé par l’amant de sa femme, Jacques inspecte toute la maison sans succès. Le 1er mars, il signale au commissariat de l’Ormeau la disparition de sa femme. Vingt ans après, ce scénario rempli d’incertitudes revient dans toutes les têtes à cause de L’affaire Delphine Jubillar. En effet, au petit matin du 16 décembre, Cédric Jubillar contacte la gendarmerie pour signaler la disparition de son épouse. 

Cette dernière était infirmière et travaillait de nuit dans la clinique Claude-Bernard d’Albi. Pour effectuer ses premières recherches, la gendarmerie a mobilisé de nombreux moyens. Cependant, aucune trace de Delphine. Le 23 décembre 2000, plus de 1000 personnes fouillent avec beaucoup de minutie le terrain accidenté de Gaillac. En dépit de tous leurs efforts, elles n’ont pas réussi à trouver la femme disparue.

Les deux couples étaient en instance de divorce

Avant de disparaître, Suzanne Viguier et Delphine Jubillar avaient l’intention de divorcer. Fort de cela, de nombreuses personnes ont vite fait d’accuser les deux hommes de la disparition de leur femme respective. Les Jubillar étaient même arrivés à un point de non-retour. En effet, le couple a entamé la procédure de divorce depuis 2017

Cédric Jubillar était d’ailleurs convaincu que sa femme avait un amant. En attendant la vente de leur maison, les deux époux vivaient toujours sous le même toit avec leurs enfants. Par ailleurs, plusieurs sources ont rapporté que Jacques Viguier ne voulait pas divorcer de sa femme Suzanne. Heureusement pour le mari, des amis proches du couple ont rapidement démenti ces déclarations.

Les deux femmes ne sont toujours pas retrouvées

À ce jour, Suzanne Viguier et Delphine Jubillar n’ont pas donné signe de vie. Dans les deux cas, la thèse de l’homicide par conjoint est régulièrement avancée. À l’instar de Cédric Jubillar, Jacques Viguier sera privé de liberté. Cependant, il est libéré après 9 mois d’incarcération. Après son jugement en appel en 2010, il est définitivement acquitté. 

A contrario, Cédric Jubillar est en prison depuis juin 2021. On dit souvent que le crime parfait n’existe pas. À ce titre, les proches des victimes peuvent toujours espérer qu’on retrouve les deux femmes ou pis, leurs corps sans vie.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Badou Debout
Badou Debout
December 26, 2022 6:28 pm

Cédric Jubillar est présumé innocent jusqu’à présent. Jacques Viguier a été acquitté. Pourquoi donc ce titre avec une affirmation fausse ?

Là-bas Lomé
December 26, 2022 8:09 pm
Reply to  Badou Debout

Icilome.com est devenu “Faites entrer l’accusé “???? Christophe Hondelatte, sors de corps!!! Loll

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.