25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Afrique–Qui finance la prolifération des armes au sahel ?

Afrique–Qui finance la prolifération des armes au sahel ?

La circulation des armes est un facteur essentiel de l’expansion du terrorisme et de l’extrémisme violent en  Afrique de l’Ouest, plus particulièrement au Sahel. Selon un nouveau rapport de l’ONU, la zone formée par le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad est en grande partie responsable du flux d’armes qui cause sa déstabilisation.

Plusieurs médias ont relayé le rapport publié ce mardi par l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) qui, entre autres, révèle qu’une « vaste majorité » des armes circulant au sahel provient du continent africain lui-même.

Ce rapport exploite des pistes scientifiques et réelles comme les trafics qui s’opèrent via la Libye en dépit de l’embargo instauré contre cet Etat et surtout la dispersion des armes des forces de sécurité nationales, capturées au combat, volées ou achetées à des éléments corrompus.

L’organisation Onusienne invite par conséquent les Etats concernés à une lutte plus efficace en ce sens. Cependant, tout en concédant à cette Institution la pertinence du rapport produit, il est important de relever que l’Afrique n’est pas un grand producteur d’armes de guerre.

A cet effet, ce rapport qui semble dédouaner les puissances étrangères qui fournissent des armes aux terroristes à des fins inavouées ou en contrepartie de paiement en argent ou pierres précieuses, est fondamentalement incomplet.

L’analyse faite par certains médias occidentaux de ce rapport semble indiquer que le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad (et le nord du Togo) sont responsables du terrorisme qui sévit sur leurs territoires. Cette analyse semble oublier la coalition occidentale qui a déstabilisé la Libye par l’assassinat de Mouammar Kadhafi. Au même moment, il est important de rappeler que plusieurs années de service de la MINUSMA n’ont pas réussi à maitriser ce trafic.

Il est convenable de mettre au crédit de l’ONUDC le fait de relever le rôle nuisible de la circulation facile des armes dans le terrorisme au sahel. Toutefois, elle doit mieux investiguer sur les sources de ces armes.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nunɔlagã
Nunɔlagã
February 15, 2023 5:17 pm

Qui peut croire ces inepties ? Les occidentaux (pour des visées impérialistes) et les pays du Golfe Arabique (visées idéologiques et religieuses) n’y sont donc pour rien. Il ne manque que l’ONU nous disent que ces armes sont aussi fabriquées en Afrique. Plus c’est gros, plus ça passe !

Nunɔlagã
Chef de file de l’opposition dans les bars

Là-bas Lomé
February 15, 2023 6:01 pm
Reply to  Nunɔlagã

Franchement mon frère, les blancs sont tellement méchants et mauvais!!! La France, les USA et les monarchies du golfe financent le terrorisme en Afrique de l’ouest pour affaiblir nos pas et bloquer leur développement !!! Le blanc veut tellement être au-dessus des autres peuples du monde que au lieu de s’occuper de ses propres affaires, va mettre les bâtons dans les roues des autres pour les maintenir dans la misère. Plus démoniaque que ces gens là, tu.meurt!!!

Tony
Tony
February 15, 2023 8:03 pm
Reply to  Là-bas Lomé

Il faut me dire le nom d’un pays africain qui n’est pas colonsier par le regime en place.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.