25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Élection présidentielle 2023 : Coup d'envoi des votes au Nigéria

Élection présidentielle 2023 : Coup d’envoi des votes au Nigéria

Les bureaux de vote sont ouverts ce matin pour les élections présidentielles et législatives au Nigéria. Un scrutin considéré comme le plus ouvert depuis que la nation la plus peuplée d’Afrique est passée du régime militaire à la démocratie en 1999.

L’amélioration la plus notable de cette élection est l’introduction du système bimodal d’accréditation des électeurs (BVAS) pour accréditer les électeurs à l’aide de la biométrie et télécharger les résultats.

Lors des récentes élections, la transmission des résultats a été effectuée manuellement et par voie électronique. Cette fois, les choses deviennent encore plus transparentes : les résultats des bureaux de vote sont scannés et téléchargés sur un portail Web accessible aux membres inscrits du public.

Le personnel de l’INEC (Commission électorale nationale indépendante) utilise BVAS pour vérifier le visage et les empreintes digitales des électeurs avant qu’ils ne votent.


Depuis 1999, le Nigéria est dominé par deux partis, l’APC au pouvoir et le PDP. Mais cette fois, il y a aussi un fort défi de la part d’un candidat tiers, Peter Obi du Labour Party, qui est soutenu par de nombreux jeunes.

L’actuel président, Muhammadu Buhari n’est plus éligible après avoir purgé deux mandats de quatre ans. Son All Progressives Congress (APC) est représenté par l’ancien gouverneur de Lagos, Bola Tinubu, tandis que l’ancien vice-président Atiku Abubakar est candidat au principal parti d’opposition, le Peoples Democratic Party (PDP).

Il y a au total 18 candidats à la présidentielle. Des élections législatives ont également lieu.

Le vote a lieu dans 176 606 bureaux de vote situés dans 8 809 zones d’inscription ou circonscriptions électorales dans 774 zones de gouvernement local à l’échelle nationale.

Notons que les élections n’auront pas lieu dans 240 bureaux de vote, principalement en raison de l’insécurité ou parce que les communautés y ont été déplacées par la violence.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.