25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- FoPAT : Clap de fin de la 1ere édition

Togo- FoPAT : Clap de fin de la 1ere édition

La première édition du Forum national des producteurs agricoles du Togo (FoPAT) a pris fin ce 20 avril 2023 avec l’étape ultime de la région de la Kara, sous la présidence chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Cette initiative dite « présidentielle » lancée le 14 janvier dernier, s’inscrit dans une approche de proximité avec les acteurs du monde agricole, en vue de l’atteinte des objectifs du secteur, tels que déclinés dans la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.

A Dapaong, Tsévié, Atakpamé, Sokodé et à Kara, les réflexions en présence du chef de l’Etat, ont tourné autour d’un thème général : « Transformation structurelle de l’agriculture togolaise : défis et perspectives ».

Les producteurs ont salué cette nouvelle approche qui leur a permis de mener des discussions directes et inclusives les autorités du pays sur les réalisations dans le secteur agricole ainsi que les défis à relever en matière d’aménagement et de cartographie des terres agricoles, d’infrastructures de soutien, de maîtrise de l’eau, de mécanisation, d’accès aux intrants, aux financements et aux marchés.

Le chef de l’Etat s’est réjoui de l’adhésion des producteurs de toutes les régions du pays à la politique nationale de développement agricole. Il les a invités à s’approprier des réformes de modernisation du secteur et de mise en valeur des terres cultivables.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.