25 C
Canada
Saturday, April 20, 2024
Accueil ACTUALITES Elim CAN 2023-Eswatini vs Togo : un arbitre kenyan pour diriger la...

Elim CAN 2023-Eswatini vs Togo : un arbitre kenyan pour diriger la rencontre

La CAF a dévoilé la liste des officiels pour Eswatini vs Togo, au titre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2023.

Dernier du group B avec 02 petits points, le Togo affronte l’Eswatini le mois prochain, pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la prochaine édition de Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

La commission des arbitres de la Confédération africaine de football (CAF) a désigné l’arbitre kenyan Peter Waweru Kamaku pour officier la rencontre.

Il sera aidé par le Losothan Souru Phatsoane et du Kenyan Gilbert Kipkoech Cheruiyot, respectivement 1er et 2e assistants. Le 4e officiel vient également du Kenya. Il s’appelle Mimisa Dickens Nyagrowa. Le commissaire au match sera le Mauritanien Ahmad Nazeer Hossen Bowud.

La rencontre est prévue le 18 juin prochain au Nelspruit-Mbombela Stadium en Afrique du Sud.

Pour les rencontres de la 5e journée, l’innovation, c’est l’introduction par la CAF de la fonction de PMC (Coordonateur d’avant-match).

« Ce nouveau rôle a été créé par l’instance pour assurer la bonne qualité des cérémonies d’avant-match dans toutes les rencontres », a indiqué la Fédération togolaise de football (FTF).

Le Sud-Africain Joshua Robert Knipp a été désigné par l’instance continentale, pour assurer ce nouveau rôle dans le cadre du match Eswatini vs Togo.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
yaya
yaya
May 11, 2023 4:29 pm

fodoh laba serait encore convoqué et serait encore sur le terrain, courage a vous

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.