25 C
Canada
Wednesday, April 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Augmentation des frais de visa pour les États-Unis d'Amérique

Togo-Augmentation des frais de visa pour les États-Unis d’Amérique

Le 30 mai 2023, les frais de traitement des visas non-immigrants pour les États-Unis d’Amérique augmenteront. Entre autres changements, les frais de visa touristique et étudiant passeront de 160 dollars à 185 dollars, a annoncé ce mercredi l’ambassade des États-Unis au Togo.

En effet, le Département d’État américain a publié une règle finale concernant les augmentations de certains frais de traitement des demandes de visa non-immigrant (NIV) et de la carte de passage frontalier (BCC) pour les citoyens mexicains âgés de 15 ans et plus.

Ces augmentations ont été publiées au Federal Register le 28 mars 2023 et entreront en vigueur le 30 mai 2023.

Les frais pour les visas de visiteur pour les affaires ou le tourisme (B1 / B2 et BCC) et les autres VNI sans demande, tels que les visas d’étudiant et de visiteur d’échange, passeront de 160 $ à 185 $.

Les frais pour certains visas non-immigrants basés sur une pétition pour les travailleurs temporaires (catégories H, L, O, P, Q et R) passeront de 190 $ à 205 $, tandis que les paiements pour un commerçant de traité, un investisseur de traité et des candidats à un traité dans une profession spécialisée (catégorie E) passeront de 205 $ à 315 $.

Les autorités américaines affirment qu’elles s’engagent à faciliter les voyages légitimes pour les immigrants et non immigrants. L’augmentation des frais est basée sur le coût acquis pour fournir les services aux non-immigrants. Cela a été augmenté après avoir mené une étude.

Notons que les autres frais consulaires ne sont pas affectés par cette règle, y compris l’exonération des frais de résidence de deux ans requis pour certains visiteurs d’échange.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.