25 C
Canada
Tuesday, May 21, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-CAR : Yao Daté pourra-t-il réussir ?

Togo-CAR : Yao Daté pourra-t-il réussir ?

Elu nouveau président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) à l’issue d’un congrès statutaire tenu le samedi 27 mai 2023 à Lomé, Yao Daté a pris fonction lundi dernier.

Depuis lundi 5 juin 2023, Yao Daté est entré dans ses fonctions en tant que président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR). Le remplaçant de feu Me Yawovi Agboyibo dirige un nouveau bureau composé de 14 membres.  

Arrivé à la tête d’un parti profondément divisé, sa priorité est désormais de mettre les militants en ordre de bataille à l’approche des élections régionales et législatives prévues cette année. Il entend renouveler les 50 fédérations à travers le pays pour structurer la mobilisation.

« Notre mission est de poursuivre la marche pour que le Togo connaisse l’alternance. Et pour cela, nous sommes dans la logique d’aller vers tout le monde. Nous ne considérons pas nos camarades absents comme des ennemis. Nous sommes dans la lutte pour que le Togo puisse connaitre une alternance pacifique avec la méthode de notre patron. Nous sommes dans cette logique et nous resterons dans cette logique », a indiqué Yao Daté.

L’autre défi qui attend l’ex-rapporteur à la CENI de 2015 serait de composer avec les autres lieutenants du parti, à l’instar de Jean Kissi, Awuku Nador, Akossiwa Yemey, Akomabou Kondo, Ama Worou, Yesu Tona, Abdoulrahim Tchassanti… qui refusent de reconnaitre son élection, dénonçant un « hold-up ».

Faudrait vraiment une réconciliation en bonne et due forme pour taire les dissensions, auquel cas la scission sera très vite consommée.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.