25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Burkina-Faso-La CEDEAO sur les attaques terroristes de cette semaine

Burkina-Faso-La CEDEAO sur les attaques terroristes de cette semaine

Dans un communiqué publié ce vendredi 30 juin 2023, la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CÉDÉAO) s’est prononcée sur les dernières attaques terroristes survenues cette semaine au Burkina Faso.

La Commission de la CEDEAO se dit préoccupée par « les derniers évènements sécuritaires » qui ont eu lieu à l’ouest et au nord du pays voisin du Togo.

« La CEDEAO condamne avec fermeté cette nouvelle attaque et présente ses sincères condoléances aux familles ainsi qu’au gouvernement et au peuple burkinabè, éplorés. Elle exhorte le Gouvernement à déployer en toute urgence, une enquête en vue d’appréhender et de poursuivre devant la justice les auteurs de cette attaque barbare», lit-on dans le communiqué.

« La Commission de la CEDEAO réitère tout son soutien au peuple burkinabè et renouvelle sa disponibilité pour accompagner le pays dans sa lutte contre l’insécurité », ajoute le document.

En effet, le gouvernement de la Transition a signalé de nouvelles attaques terroristes les lundi 26 et mardi 27 juin, provoquant la mort d’une trentaine de soldats.

Selon un communiqué de l’état-major diffusé ce vendredi, trois attaques ont visé l’armée et des supplétifs. Au total, 75 personnes, 39 soldats et 36 Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), ont été tués. Au moins 80 terroristes ont été neutralisés, toujours d’après les autorités.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.