25 C
Canada
Saturday, March 2, 2024
Accueil ACTUALITES Gabon-Brice Nguema investi président de la transition

Gabon-Brice Nguema investi président de la transition

Cinq jours après avoir renversé à la tête du Gabon Ali Bongo  Ondimba, le général Brice Clotaire Oligui Nguema a prêté serment ce lundi en tant que président de la transition.

« Je jure de préserver en toute fidélité le régime publicain, de respecter et de faire respecter la charte de la transition et la loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis de la démocratie, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national », a affirmé le général Brice Clotaire Oligui Nguema.

Aussi, il s’est engagé « et sur l’honneur à tout mettre en œuvre pour la réalisation de l’unité nationale », a-t-il juré rapporté par gabonactu.com.

Brice Clotaire Oligui Nguema, souligne le journal gabonais en ligne, a prêté serment devant la Cour constitutionnelle.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
dignité
dignité
September 4, 2023 2:36 pm

tous ces mots de prestation de serments, tous les présidents les répètent à la prise du pouvoir mais ils ne les respectent jamais. C’est la France qu’ils servent. On verra ce qu’il fera. Les Gabonais ont placé tout l’espoir en lui. Il n’a pas le droit de les décevoir

El Niño
El Niño
September 4, 2023 3:21 pm

Tous les invités a ce festin, juraient allégeance et loyauté a Ali Bongo il y a seulement 5 jours.

Si au moins ce qui arrive au Gabon peut servir de leçons aux autres dictateurs!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.