25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES « L’Afrique en lutte » contre les « Maladies non-transmissibles »

« L’Afrique en lutte » contre les « Maladies non-transmissibles »

Du 3 au 7 octobre se tiendra au Centre de conférences du King Fahd Palace à Dakar le chapitre 6 du Forum Galien Afrique sur le thème « Maladies non-transmissibles : L’Afrique en lutte ».

Placée sous le parrainage de Macky Sall, le président du Sénégal, cette rencontre scientifique « se positionne comme un cadre d’échanges et de partages d’expériences de haut niveau sur des questions d’intérêt commun face aux problématiques majeures de santé publique », souligne un communiqué de presse. Et en l’espèce sur comment lutter contre les « Maladies non-transmissibles » sur le continent.

Dakar, sera donc du 3 au 7 octobre, durant presqu’une semaine, « la capitale africaine, de la santé, de la recherche et de l’innovation » avec la participation d’au moins 3000 personnes.

Pendant la conférence, il y aura des panels de discussions au cours desquels  les participants vont faire le bilan et formuler des « recommandations pour améliorer la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT), particulièrement dans les domaines de la prévention, du dépistage, de l’accès aux services de soins et aux médicaments, de l’innovation en santé, etc. »

Les MNT, notamment les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète et les affections respiratoires chroniques…  « sont responsables de 74% des décès dans le monde.  Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, elles représentent toujours un important problème de santé publique ».

L’autre moment important de la rencontre sera les différentes distinctions que Le Prix Galien Afrique décernera pour promouvoir l’excellence et l’innovation.

La sixième édition du Forum Galien Afrique sera précédée de deux importants évènements consacrés aux jeunes et aux femmes.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.