25 C
Canada
Thursday, April 18, 2024
Accueil ACTUALITES Mali – Remaniement partiel du gouvernement

Mali – Remaniement partiel du gouvernement

La junte au Mali a procédé samedi à un remaniement partiel du gouvernement au lendemain de l’annonce du retrait de la mission de l’ONU dans le pays et huit jours après le résultat favorable d’un référendum au projet de nouvelle Constitution.

Les poids lourds du régime qui occupent les postes stratégiques tels que le ministère de la Défense, des Affaires Etrangères ou de la Justice, sont reconduits à leur poste, mais le gouvernement est fortement remanié avec 16 nominations, 13 nouveaux ministres et trois qui permutent.

Un représentant emblématique de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), principale alliance d’anciens rebelles dans le nord, quitte également le gouvernement, alors que les tensions sont vives entre les deux parties.

Une nouvelle militaire entre au gouvernement, le colonel Assa Badiallo Touré, au ministère de la Santé et du développement social.

Un plébiscite pour les militaires au pouvoir, bien que le vote ait été entravé dans de nombreuses localités du centre et du nord, soit par la crainte des attaques jihadistes, soit par des désaccords politiques.

Les détracteurs du projet le décrivent comme taillé sur mesure pour un maintien des colonels au pouvoir au-delà de la présidentielle prévue en février 2024, malgré leur engagement initial à rétrocéder la place aux civils après les élections.

C’était le premier scrutin depuis que les militaires ont pris le pouvoir par la force en août 2020 et qu’ils exercent depuis quasiment sans partage dans ce pays confronté au djihadisme et à une crise à la fois sécuritaire, politique et économique.

Les militaires ont fait de la défense de la souveraineté l’un de leur mantra et ont poussé vers la sortie la mission de l’ONU après avoir déjà rompu en 2021 les relations avec son ancien partenaire, la France, pour se tourner politiquement et militairement vers la Russie.

africanews

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Aller à la sourcePour vous tenir au courant, ce post à propos du thème « Relation France Mali », vous est produit par entraide-france-mali.info. L’article de départ est généré aussi précisément qui soit. Si par hasard vous envisagez d’apporter quelques remarques autour du sujet « Relation France Mali » vous êtes libre de discuter avec notre équipe. La raison d’être de entraide-france-mali.info étant de trier sur internet des actualités autour de Relation France Mali puis les relayer en tâchant de répondre du mieux possible aux questions que tout le monde se pose. En consultant à plusieurs reprises nos pages de blog vous serez au courant des futures annonces. […]

Boom
Boom
July 2, 2023 9:42 pm

Un représentant emblématique de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), principale alliance d’anciens rebelles dans le nord, quitte également le gouvernement, alors que les tensions sont vives entre les deux parties.”

voilà un régime militaro-dictato qui qui prône la souveraineté du pays et qui rejette du gouvernement d’un groupuscule par qui les choses vont s’empirer encore.
exclure le CMA est l’erreur la plus bête que ce régime ne devrait pas commettre et qui en même temps prône la souveraineté .
ça fait près de 3 ans que ces bandits qui sont au pouvoir avec certaines complicités occidentales manipulent l’opinion malienne pour se maintenir au pouvoir et se rendre “propre sans poursuite judiciaire” à travers les lois votées à l’AN .
La chute du “Faucon” est pour bientôt

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.