25 C
Canada
Tuesday, April 23, 2024
Accueil ACTUALITES Niger–Paris discute « en douce » avec la junte au pouvoir

Niger–Paris discute « en douce » avec la junte au pouvoir

Visiblement, Emmanuel Macron et son gouvernement se rendent compte de l’absurdité de leur position à l’égard des militaires qui ont pris le pouvoir au Niger. Le Premier ministre nommé par la junte, Ali Mahaman Lamine Zeine, a affirmé que des discussions ont lieu avec Paris pour le départ de troupes françaises du territoire nigérien.

Lâchée par presque toutes les diplomaties occidentales dans sa politique de fermeté à l’égard de la junte militaire nigérienne, la France semble se résoudre à discuter avec cette dernière. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre nigérien, Ali Mahaman Lamine Zeine lors de sa toute première conférence de presse depuis sa nomination. Il y aurait des discussions entre les deux pays sur le retrait des forces françaises du Niger.

Cette information est confirmée par le ministère des Armées à Paris dont l’entourage a indiqué que « des échanges de coordination fonctionnelle existent localement entre militaires pour faciliter les mouvements de moyens militaires français immobilisés depuis la suspension de la coopération anti-terroriste” après le coup d’Etat ». Il serait question des unités chargées de l’entretien du matériel inutilisé sur place depuis plus d’un mois, comme par exemple les drones, les hélicoptères ou les avions de chasse.

Il est de moins en moins aisé de comprendre cet affrontement diplomatique dont la France veut faire montre à travers le refus de son Ambassadeur, Sylvain Itté, à se présenter à l’invitation de la junte militaire nigérienne. Le diplomate français est d’ailleurs déclaré persona non gratta depuis cet affront aux autorités militaires du Niger.

Isolée et désirant s’appuyer sur une CEDEAO elle-même déboussolée et divisée sur les questions de coup d’Etat (militaire, électoral ou institutionnel), la France semble faire volte-face pour tourner définitivement la page « Mohamed Bazoum ». A moins que ce soit une stratégie pour tromper la vigilance de la junte militaire nigérienne.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
El Niño
El Niño
September 6, 2023 1:50 pm

L’arrogante France est très humiliée et bien ridiculisée au Niger.

Plus rien ne sera comme avant. La jeunesse africaine est debout et très éveillée.

Dehors la France!

Nuadji
Nuadji
September 7, 2023 11:17 am

Heeeeeey Freres Nigeriens soyez vigilant que cela ne soit pas une piege

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.