25 C
Canada
Saturday, March 2, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Des morts sur l’axe Adanka-Glei

Togo-Des morts sur l’axe Adanka-Glei

Nouvel accident de circulation impliquant un autobus sur les routes togolaises. Le drame s’est produit ce mercredi 6 septembre 2023 sur l’axe Adanka-Glei.

Quelques jours après celui du bus de la compagnie Nagodé sur le tronçon Langabou-Nyamassila ayant causé la mort d’une jeune fille, on apprend cette journée un autre accident mortel sur l’axe Adanka-Glei. Une collision entre un bus de la compagnie ETRAB et un véhicule personnel en direction de Lomé.

Selon les informations, la voiture personnelle aurait dévié de sa trajectoire et fini directement sa course sous l’autobus.

L’autobus transportait une quarantaine de passagers en route vers Kara. Le choc a été violent. Tous les occupants (au nombre de plus de deux) du véhicule personnel y ont succombé sur le champ, informe le confrère “Matin Libre”.

Pas de décès du côté des passagers de l’autobus de la compagnie ETRAB. On dénombre néanmoins quelques blessées qui ont été rapidement évacuées vers le Centre Hospitalier Régional (CHR) Notsè pour y recevoir les soins nécessaires, comme l’a confirmé une source sécuritaire.

L’AJSR (Action des Journalistes pour la Sécurité Routière), ayant appris ce nouveau drame, appelle une fois de plus les usagers à la prudence et à une plus grande vigilance sur les routes.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Là-bas Lomé
September 6, 2023 6:30 pm

Je n’ose même pas imaginer le nombre de morts qu’on enregistrerait si on avait des autoroutes au Togo !!! Il faut rouler avec prudence sur les routes et porter la ceinture de sécurité !!! Togolais soyons prudents !!!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.