25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Prof Ihou Wateba : « Le ministre Dodzi Kokoroko a hissé l’Université...

Togo-Prof Ihou Wateba : « Le ministre Dodzi Kokoroko a hissé l’Université de Lomé à un niveau d’ambitions inégalé»

Prof Dodzi Kokoroko a passé la main, mardi, au Prof Adama Kpodar, après sept ans passés à la présidence de l’Université de Lomé. Et il peut être fier d’avoir fait du bon boulot, au regard du vibrant hommage à la limite des dithyrambes à lui rendu par son patron (sic), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Prof Majesté Ihou Wateba.

« Je voudrais, à l’instar de ceux qui m’ont précédé, saluer un grand homme avec qui j’ai d’abord eu le plaisir d’avoir été Doyen sous sa présidence, et ensuite, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pendant que lui aussi est promu ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat. On a travaillé avec un homme de valeur, de si grande intelligence, un homme aussi brillant, tout simplement unique. On est aussi fier d’avoir partagé des moments difficiles, mais aussi beaucoup plus agréables. Le ministre Dodzi Kokoroko est le meilleur de tous les Présidents que nous ayons connus. Il a hissé notre Université à un niveau d’ambitions inégalé, et je peux même dire que s’il n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer», a indiqué Prof Ihou Wateba, dans son discours de circonstance.

S’épanchant sur son bilan, le ministre a révélé devant l’assistance qu’«il n’y avait pas de budget d’investissement pour les Universités. Il n’y a que des budgets de fonctionnement. Toutes les rues que vous voyez, c’est avec le même budget depuis 15 ans. Pour construire un kilomètre de route, ça coûte un milliard…À l’intérieur de l’Université de Lomé, nous avons jusqu’à 4 à 5 km de route aujourd’hui. Sans compter les amphithéâtres. C’est pour vous dire tout simplement que je suis certes à la tête de l’Enseignement supérieur, mais c’est le meilleur pour tous…Nous célébrons le départ d’un grand homme qui a marqué notre institution ». Une sorte de pression sur son successeur à faire autant et même plus. « Il y a encore des chantiers non achevés. Nous allons non seulement les achever ensemble, mais aussi en faire davantage », s’est engagé le membre du gouvernement.

« Monsieur le Président sortant, vous avez joué votre partition. Allez-y dans la paix. Vous n’allez plus vous lever le matin ou passer la nuit à circuler sur les réseaux sociaux pour voir ce que l’enseignant à posté. C’est l’homme avec qui j’ai le plus écrit dans ma vie. Parce qu’on ne dort pas la nuit. On échange, on élabore les stratégies. Comment faire pour que le calme revienne ? », a souligné Prof Ihou Wateba, et de révéler : « Il y a encore quelques jours, j’ai réuni les deux anciens présidents d’Universités pour leur dire que je venais de recevoir un courrier dans lequel j’écrivais au ministre des Finances pour lui demander la dotation pour les primes de départ à la retraite. Une fois encore, on m’a répondu : « Débrouillez-vous sur vos ressources ».  Çà, les gens ne le savent pas. Quand les enseignants nous lapident en disant que nous ne portons pas haut et fort leurs recommandations, Dieu seul sait combien de courriers le Président Kokoroko m’as écrits et combien j’ai écrits au ministre des Finances pour lui réclamer ces primes. Mais quand on vous dit « Débrouillez-vous! », c’est là que vous devez sortir l’alchimie, non seulement pour contenir les gens, mais aussi pour faire en sorte que l’Université marche».

Autant de propos qui mettent en exergue les efforts durant de Dodzi Kokoroko à la présidence de l’Université de Lomé de 2016 à 2023 matérialisés par les réformes académiques et réalisations portant son empreinte et ayant fait gagner, en trois ans, 38 places à l’Université de Lomé et la propulsant dans le Top 200 des meilleures (universités) d’Afrique.

Source: Tabloïd Togo

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Polo
Polo
September 6, 2023 7:35 pm

1 MILLIARD POUR CONSTRUIRE UNE ROUTE DANS L’UNIVERSITÉÉÉÉÉÉÉÉ ???????

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.