25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Formation des médias pour mieux informer sur l'AMU

Togo-Formation des médias pour mieux informer sur l’AMU

Dans ses efforts visant à promouvoir la compréhension de l’Assurance Maladie Universelle (AMU) au sein de la population togolaise, l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) a lancé une série de formations destinées aux journalistes à Davié (Zio), le jeudi 21 septembre 2023.

Ces formations, qui auront également lieu à Kara, ont pour objectif d’améliorer la façon dont les informations concernant l’AMU sont traitées par les médias. Elles visent également à renforcer la compréhension des principes fondamentaux et des lignes directrices de la mise en œuvre du programme de l’AMU au Togo.

Pendant deux jours, les médias seront informés sur divers sujets, allant des bases de l’AMU au Togo à l’état actuel de sa mise en œuvre, en passant par des questions telles que l’accès aux médicaments et la couverture maladie pour les travailleurs du secteur informel.

Komigan Adogli, Directeur des Stratégies, Études et Statistiques de l’Institut, a souligné l’importance d’impliquer davantage les médias dans le processus de mise en œuvre de la couverture maladie universelle, alors que le Togo s’engage dans cette initiative.

“Au moment où le Togo est de plain-pied dans l’opérationnalisation de la couverture maladie universelle, il est nécessaire et important d’impliquer davantage les médias dans le processus de sa mise en œuvre”, a-t-il expliqué.

Instituée par l’État togolais il y a 11 ans, l’INAM revendique aujourd’hui 470 000 bénéficiaires. Toutefois, il est préoccupant de constater que ce chiffre ne représente qu’environ 5% de la population togolaise. L’adoption de la loi visant à généraliser l’Assurance Maladie Universelle pour l’ensemble des citoyens offre une lueur d’espoir quant à l’élargissement de son accès et à sa mise en place plus étendue dans un avenir proche.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.