25 C
Canada
Saturday, February 24, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Reine des sciences & technologies 2023: 15 candidates en lice pour...

Togo- Reine des sciences & technologies 2023: 15 candidates en lice pour décrocher la couronne

L’édition 2023 du concours de « Reine des Sciences et Technologies » teindra toutes ses promesses cette année.  Elle connaitra son apothéose ce samedi 09 septembre, lors d’une soirée à l’hôtel de 2 Février.  L’information a été donnée hier aux médias au cours d’une conférence presse.

Qui succèdera à Denise Mangliwe Ali sacrée Reine des Sciences et Technologies en 2022 ? Après la première édition couronnée de succès, les initiateurs ont décidé de rééditer l’évènement. Portée par la Fondation Asaal, cette compétition scientifique typiquement réservée aux jeunes filles togolaises a but principal d’encourager celles-ci à s’intéresser davantage aux matières scientifiques, telles les Mathématiques, la Physique-chimie, les Sciences de la vie et de la terre (SVT).

« Cette compétition scientifique répond à l’engagement de la Fondation Asaal aux côtés du gouvernement togolais, pour la promotion de l’égalité et l’équité genre en milieu scolaire et de l’excellence académique. L’idée, c’est de pousser nos jeunes filles à pouvoir embrasser les séries scientifiques, et surtout les accompagner dans leur cursus scolaire», a souligné la promotrice de cet événement et présidente de la fondation Asaal, Abira BONFOH.

15 candidates en lice pour décrocher la couronne

Pour cette deuxième édition, la phase de sélection lancée le 10 juillet dernier a mobilisé plus de 200 participantes sur l’ensemble du territoire national. La sélection s’est déroulée en deux phases. La première phase a consisté à étudier les dossiers.

Les critères d’inscription comprenaient, entre autres, l’obtention du BEPC lors de l’année scolaire 2022-2023, une moyenne supérieure à 15/20 dans les matières scientifiques et technologiques au BEPC et en classe, n’avoir pas passé le BEPC plus d’une fois, et avoir au plus 16 ans au moment du concours.

« Ensuite, il y a le montage du dossier, l’accord parental certifié, la lettre de motivation de la candidate et la constance entre les notes durant l’année scolaire et les notes obtenues au BEPC ainsi que les notes obtenues en Anglais », a précisé  Diyakadola BAFAI, la présidente du Jury.

Après un travail rigoureux du jury, seules 15 filles ont été retenues pour la phase finale du concours.

Tests écrits et oraux pour les finalistes

Ces 15 jeunes filles finalistes en lice pour décrocher la couronne seront mises à l’épreuve, ce jeudi 07 septembre, lors des tests oraux et écrits, et ceci sous la supervision d’un huissier qui atteste de la conformité des candidatures.

Ce sont des épreuves de la classe de 3eme, composées par des enseignants chevronnés, qui seront proposées aux candidates. Les épreuves écrites porteront sur les mathématiques, la physique-chimie et la SVT. Les épreuves orales porteront sur l’anglais et la culture générale.

Seule la candidate qui se distinguera le mieux lors des épreuves écrites et orales sera couronnée «Reine des Sciences & Technologies de l’édition 2023».

Le Rendez-vous est donc pris ce samedi 09 février 2023 à l’hôtel 2 février pour célébrer l’excellence des filles dans les filières Scientifiques et de Technologies. Divers prix seront également décernés à cette occasion.

2 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
AGOF
AGOF
September 7, 2023 12:16 pm

Très belle initiative à encourager. Félicitations à la promotrice de l’événement et à tous ses collaborateurs

Cabriela
Cabriela
September 7, 2023 2:23 pm

Initiative a célébrer et a financer au lieu de mettre des milliard dand miss Togo sans aucun résultat de développement.

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.