25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Des enfants dans les rues pour échapper à la maltraitance

Togo-Des enfants dans les rues pour échapper à la maltraitance

Au Togo, des milliers d’enfants, dont plus de la moitié résidant dans la capitale (Lomé), se retrouvent dans les rues pour fuir les horreurs des mauvais traitements et des violences familiales.

Donné, un jeune garçon de 14 ans, est l’un de ces héros anonymes. D’après lui, il gagne environ 500 francs CFA par jour en nettoyant les vitres des véhicules qui sillonnent les artères de Lomé. Mais derrière son courage se cachent des réalités brutales. “Parfois, des individus malveillants viennent nous voler notre maigre récolte”, déplore-t-il.

Il n’est pas rare de voir des enfants de rue aux carrefours emblématiques de la capitale, luttant pour leur survie. Certains d’entre eux ont opté pour la collecte de déchets, qu’ils revendent au recyclage. “Nous découvrons des déchets qui peuvent nous rendre malades, et l’odeur en est parfois suffocante, provoquant des quintes de toux”, révèle ce jeune garçon intrépide.

Le récit de Donné est malheureusement courant. Maltraité par son père depuis la séparation de ses parents, il a choisi de quitter son foyer pour échapper à l’enfer domestique. Alors que certains ont la chance de retrouver une vie plus normale grâce à l’intervention d’Organisations Non Gouvernementales, les cas comme celui de cet adolescent restent tragiquement fréquents dans notre pays. Selon l’UNICEF, en 2020, plus de 7.000 enfants vivaient dans les rues du Togo, bravant chaque jour l’adversité pour trouver un peu de dignité.

Un reportage de TV5 Monde sur cette situation:


1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Agon Picdagou
October 18, 2023 5:05 pm

Que fait le gouvernement devant le sort lamentable de ces enfants, le Togo de demain? Rien! Surtout que Faure, l’incapable et le fossoyeur en chef de la jeunesse, ne voit rien, n’entend rien, bref, s’en fout de tout le monde et de ces enfants abandonnés!

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.