25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Nathaniel Olympio aux députés : « L’argent des Togolais mérite mieux »

Togo-Nathaniel Olympio aux députés : « L’argent des Togolais mérite mieux »

On découvre subitement que l’Assemblée nationale a initié une mission d’information ou une commission d’enquête, on ne sait pas très bien pour le moment, pour mieux comprendre le scandale révélé par la Cour des comptes au sujet de l’utilisation des fonds alloués à la riposte Covid-19. A la bonne heure !

Dans une publication, j’avais interpellé les députés sur ce gros scandale il y a quelques mois, alors que certains au sein même de l’Assemblée nationale jetaient des fleurs à l’Exécutif sur ce sujet. C’est bien que cette commission soit enfin mise en place.

Tout le monde sait que les fonds utilisés pour la riposte Covid viennent essentiellement des institutions internationales. Ces organisations veulent savoir comment les ressources ont été utilisées, et elles font pression sur les gouvernements. C’est sans doute l’une des raisons de la publication du rapport de la Cour des comptes qui expose ce scandale et la mise en place de cette commission, contrairement aux habitudes du régime. D’autres pays, par exemple le Cameroun ou le Sénégal, subissent des pressions similaires.

Peu importe ce qui a poussé ceux qui sont à l’Assemblée nationale à décider finalement de prendre cette initiative. L’essentiel est que la gestion du fonds Covid bénéficie de cette attention. Il y a deux choses à espérer de cette procédure.

D’abord, l’attente des Togolais est que cette démarche exceptionnelle de l’Assemblée nationale aille au bout et qu’elle situe clairement les responsabilités. On peut l’espérer, vu que l’extérieur semble pousser dans ce sens.

Par ailleurs, plusieurs autres scandales financiers de la République ont défrayé la chronique ces dernières années. Ils sont plus anciens et non moins importants que le cas de la gestion des fonds Covid. Les Togolais attendent que la même attention soit portée à tous ces scandales de corruption.

En effet, dans l’organisation des CAN 2013 et 2017, des centaines de millions de francs CFA se sont volatilisés. Ensuite, on a eu le scandale lié à la réfection de la route Lomé-Vogan-Anfoin, une dizaine de milliards a disparu. L’affaire du Pétrolegate, c’est des centaines de milliards partis dans des poches privées, selon le rapport de l’Inspection Générale des Finances qui confirme les publications du journal L’Alternative. Un média qui ne parait plus aujourd’hui, tellement ses dirigeants ont été harcelés et poussés à l’exil, au motif de leurs investigations. Les Togolais ont beau réclamer la lumière sur toutes ces affaires, le pouvoir fait jusque-là la sourde oreille.

Bien sûr cette Assemblé nationale quasiment monocolore, en tout cas très largement dominée par le parti au pouvoir, fonctionne plus en soutien de l’Exécutif qu’en institution en charge du contrôle de l’activité gouvernementale.

Mais qui sait, grâce à l’opportunité qui leur est offerte, les députés peuvent rebondir sur cette première expérience et engager par eux-mêmes d’autres initiatives similaires. Oseront-ils ? En tout cas, je les y encourage fortement, car c’est l’espérance des Togolais.

L’argent des Togolais mérite mieux. Les Togolais méritent mieux. Tout cela doit changer très rapidement.

Gamesu

Nathaniel Olympio

Président du Parti des Togolais

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.