25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Togo- Guy Akpovy à Paulo Duarte : « On veut avoir une équipe bien...

Togo- Guy Akpovy à Paulo Duarte : « On veut avoir une équipe bien en place d’ici le début des qualifications pour la CAN 2025 »

L’empreinte du Colonel Guy Kossi Akpovy sur le football togolais est indéniable. Sa vision stratégique et son leadership dynamique transparaissent clairement dans ses récentes déclarations lors d’une interview exclusive diffusée lundi soir par Taxi FM, une radio de proximité de Lomé. A cœur ouvert le patron de la FTF s’est prononcé sur de nombreux sujets relatifs à l’actualité sportive nationale et sous régionale.

Phase zonale du championnat scolaire africain réussie

L’organisation de la deuxième édition du tournoi qualificatif UFOA B du championnat scolaire africain 2023 à Lomé est un jalon majeur, souligné par le Colonel Guy Akpovy. Cette compétition, encensée pour son atmosphère positive et son excellente organisation, a vu le triomphe des U15 filles togolaises, un succès que le Colonel considère comme révélateur de la progression constante du football féminin au Togo. “C’est un tournoi qui s’est déroulé dans une très bonne ambiance”, affirme-t-il, reconnaissant le soutien des plus hautes autorités du pays dans  l’organisation de ce tournoi sous régional.

Transition stratégique à l’UFOA-B : Une nouvelle ère de Leadership

Expliquant sa récente décision de quitter le Comité Exécutif de l’UFOA-B dans lequel il est le vice-président, le Colonel Akpovy révèle son intention de concentrer ses efforts au sein du Comité Exécutif de la CAF dont il est membre, visant à impacter de manière plus significative le football africain. Cette démarche stratégique du président de la FTF, loin d’être une démission conventionnelle, témoigne de son engagement à renouveler le leadership et à apporter une contribution plus étendue à l’échelle continentale. “Démission c’est un grand mot quand même – Aujourd’hui, je suis membre du Comité exécutif de la CAF, j’ai eu le soutien de toute la zone B de l’UFOA. Il était de bon ton de laisser ma place de vice-président de l’UFOA B à un collègue qui s’était d’ailleurs investi pour mon élection en juillet dernier à Abidjan. Je veux parler de Lazare Banssé le président de la fédération burkinabé que je remercie encore une fois”, indique le Colonel Guy Kossi Akpovy.

Vision et objectifs pour le football togolais

La prolongation du contrat de Paulo Duarte en tant qu’entraîneur national est une décision mûrement réfléchie. Le président de la Fédération Togolaise de Football précise que le nouvel objectif assigné au technicien portugais est clair : qualifier le Togo pour la CAN 2025. “C’est sa principale mission”, insiste le Colonel Akpovy, qui révèle que sous le leadership de la ministre des sports et des loisirs, le Togo veut bâtir une équipe nationale compétitive sur le plan international. “Cela fait 3 CAN qu’on rate et en 2025 on doit tout faire pour y être. C’est sa principale mission. On peut donner le nom qu’on veut à sa mission mais on veut avoir une équipe bien en place d’ici le début des qualifications pour la CAN 2025 pour nous assurer une qualification certaine”, a t-il poursuivit.

Analyse des performances récentes et perspectives d’avenir

Le président de la FTF offre une perspective équilibrée sur les récents résultats des Éperviers, y compris l’élimination décevante des Éperviers dames pour la CAN Maroc 2024. Malgré les défis, il reste optimiste et envisage des stratégies pour renforcer les équipes nationales. “C’est une déception. On a mis tout en œuvre pour que les filles se qualifient pour une seconde phase finale de la CAN mais hélas. Je crois qu’on a raté cette qualification au match aller. On a manqué de réalisme à Dar es Salaam et au match retour on n’a pas su saisir les occasions pour prendre les devants et contrôler le match. C’est dommage comme j’ai dit tantôt mais on va s’asseoir avec le staff, faire le bilan et on verra ce qu’il faut faire”, précise le patron de la FTF.

Excellence en gouvernance financière

Le Colonel souligne l’efficacité de la gestion financière du football togolais, un aspect souvent sous-évalué mais très important aux yeux des responsables de la FIFA, l’instance faîtière de gestion du football dans le monde. L’absence du Togo à l’atelier de gouvernance financière de la FIFA à Dakar est une preuve de l’administration financière transparente de la FTF. “Le Togo n’y participe pas tout simplement parce que l’atelier de Dakar concerne les fédérations dont l’audit central a relevé des insuffisances. Ce n’est pas le cas de la FTF qui a reçu le satisfecit de la FIFA”, révèle le patron de la FTF au micro de la radio Taxi FM.

Préparation pour le congrès électif de la FTF

Avec le congrès électif de la FTF qui sera organisé en février 2024, le Colonel Guy Kossi Akpovy se prépare à défendre son bilan. “On arrive à la fin d‘un mandat et il est de bon ton de présenter notre bilan aux membres de la FTF. S’ils jugent qu’on devrait continuer, ce sera avec plaisir. Bien évidemment si c’est le cas, ce sera notre dernier mandat à la tête du football togolais qu’on est très heureux de servir comme depuis le premier jour. Le rendez-vous est pris pour tous le 3 février prochain à Atakpamé”, a laissé entendre le Colonel Akpovy sur les ondes de la Radio Taxi FM.

Le Colonel Guy Akpovy, par ses actions et ses paroles, se dresse comme un acteur qui veut poursuivre le renouveau et la dynamique prometteuse pour le football togolais. Sa capacité à naviguer entre les succès et les défis, tout en gardant un œil sur l’avenir, fait de lui un acteur déterminant dans l’évolution de la Fédération Togolaise de Football qu’il dirige depuis 2016.

Source: FTF

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.