25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Justice Togo-Il y a 31 ans que des officiers des FAT tués au...

Togo-Il y a 31 ans que des officiers des FAT tués au nom de la démocratie

Devoir de mémoire. 25 mars 1993- 25 mars 2024: 31 ans que des officiers des Forces armées togolaises (FAT) ont été tués au nom de la démocratie et l’État de droit au Togo.

Le Général Améyi Mawulékpimi, les Colonels Tépé Eugène et Akpo Gnandi, tous des officiers supérieurs des Forces armées togolaise (FAT), ont été tués dans des circonstances non élucidées lors des attaques du camp RIT à Lomé.

Ce camp où résidait le feu Général Président d’alors, Eyadéma Gnassingbé, Président du Togo qui bouclait ses plus de vingt ans à la tête du Togo.

Les événements tragiques qu’a vécus ce pays reste encore vivaces dans la mémoire des Togolais.

En effet, dans la nuit du 25 mars au 26 mars 1993 reste un évènement tragique, inoubliable. Les Colonels Tépé Eugène et Akpo Gnandi que leurs frères dames traitaient de démocrates acquis à la cause des forces démocratiques de l’opposition et leurs proches ont été sauvagement assassinés.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.