25 C
Canada
Friday, December 2, 2022
Tags Le Collectif pour la vérité des urnes-Togo-diaspora (CVU-Togo-diaspora)

Tag: le Collectif pour la vérité des urnes-Togo-diaspora (CVU-Togo-diaspora)

Pas d’Amnistie pour le système Gnassingbé : Plaidoyer pour l’instauration d’un Tribunal Spécial pour le Togo (TST)

Nouveau communiqué conjoint du Réseau de la Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante (RCDTI) et du Collectif pour la Vérité des Urnes-Togo-Diaspora (CVU-Diaspora). Après avoir dressé un tableau sombre de la dictature de Faure Gnassingbé, les deux organisations plaident pour l’instauration d’un Tribunal Spécial pour le Togo (TST). Elles invitent par ailleurs les Togolais à sortir leur silence et à réunir de preuves tangibles pour les présenter devant un Tribunal indépendant du système Gnassingbé, ou à défaut devant un futur Tribunal spécial pour le Togo portant sur les crimes, le système d’impunité et les actes illégaux et anticonstitutionnels du système Gnassingbé. « Il y va de la dignité des innombrables victimes togolaises et non togolaises du système Gnassingbé », précise le communiqué. Lisez plutôt!

Peuple togolais désenchanté, mais prêt pour construire une alternative au système Gnassingbé

Soixante-deux ans après que fut prononcée l’indépendance du Togo en 1960, une grande partie du Peuple togolais y compris sa Diaspora, renvoie l’image de consciences désabusées, trompées, soumises, voire impuissantes, bref désenchantées face au rapport de force militaro-civil et à la violence de multiple nature que sécrète le système autocratique Gnassingbé, adoubé et soutenu par certaines puissances occidentales et ésotériques qui y trouvent leur intérêt. L’urgence de mettre fin à l’expansion d’une forme de post-colonisation intérieure devient un impératif pour le Peuple togolais. La post-colonisation intérieure du système Gnassingbé est définie ici comme une dépossession systémique d’une grande majorité du Peuple togolais à organiser et affirmer son autodétermination par la vérité des urnes.

Togo-Faure Gnassingbé viole le droit de revenir dans son pays et d’en repartir

C'est le titre de l'introduction d'un nouveau communiqué du Réseau de la Coordination de la Diaspora Togolaise Indépendante (RCDTI) et Collectif pour la Vérité des Urnes – Togo – Diaspora (CVU-Togo-Diaspora), rendu public en date du 15 novembre 2021. Les signataires y ont abordé en neuf (9) point, la crise sociopolitique qui prévaut sur le continent africain et au Togo, en l’occurrence l'arrestation de Jean-Paul Oumoulou avec en toile de fond, des recommandations dont nous vous proposons lecture.

Togo-Justice dépendante du pouvoir, négation des droits humains

Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a examiné durant le mois de juillet 2021, le rapport du Togo, portant sur « la lutte contre la corruption des juges, les conditions de détention, l’inégalité entre hommes et femmes, la traite des enfants ». Rien ne semble indiquer à l’issue du cinquième Examen périodique universel, que Faure Gnassingbé et son gouvernement aient l’intention d’assainir le fonctionnement de la justice au Togo.

Togo-Affaires « Bolloré et Pétrolegate » : Faure Gnassingbé invité à plaider coupable

Depuis quelques le mois, le pays s’est de nouveau empêtré dans des affaires de corruption, notamment le Pétrolegate révélé par le journal « L’Alternative » et l’affaire Bolloré. Tous ces dossiers fumants sont encore d’actualité. Dans un texte conjoint adressé au peuple togolais, le Réseau de la coordination de la diaspora togolaise indépendante (RCDTI) et le Collectif pour la vérité des urnes-Togo-diaspora (CVU-Togo-diaspora) s’en mêlent. Ces deux organisations exigent la démission des responsables corrompus et demandent la restitution des sommes volées. Le RCDTI et CVU-Togo-diaspora chambrent le pouvoir de Lomé et invite Faure Gnassingbé à plaider coupable.
- Advertisment -

Most Read