25 C
Canada
Thursday, February 29, 2024
Accueil ACTUALITES Togo : Le PDG, un autre avatar du parti au pouvoir ?

Togo : Le PDG, un autre avatar du parti au pouvoir ?

Au Togo, les partis politiques poussent comme des champignons. Le dernier qui vient de faire son entrée dans le landerneau, c’est le PDG (Parti des Gouverneurs).

Cette nouvelle formation politique qui prétend venir mettre « fin à la récréation » est dirigée par Dr Cyrus Padabadi, également président l’Observatoire togolais des églises (OTE).

Mais faut-il le préciser. Lors de l’élection présidentielle du 22 février 2020, le sieur Cyrus Padabadi qui se réclame aujourd’hui de l’opposition, faisait partie de ces griots qui ont milité pour la réélection de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat. L’homme de Dieu avait appelé les Togolais à voter le chef de l’État sortant, arguant que le champion de l’Union pour la République (UNIR) est le seul à même de diriger le pays.

« Le président Faure Gnassingbé mérite que nous le soutenions. C’est l’unique candidat d’ailleurs. Les autres candidats en lice qui font du bruit ne sont que des tonneaux vides. Aujourd’hui aucun Togolais ne peut douter de voter Faure. C’est un travailleur, et c’est un véritable fils du pays », avait-il déclaré il y a à peine un an.

La volte-face de cet homme de Dieu surprend plus d’un. Certains observateurs de la scène politique togolaise se posent des questions sur la sincérité du Dr Cyrus Padabadi, quand on sait qu’au Togo, il y a des partis politiques qui se réclament de l’opposition, mais qui, en réalité, sont des avatars ou des branches du régime cinquantenaire.

En tout cas, intervenant ce lundi sur les ondes d’une radio de la place, l’intéressé a tenté de justifier sa nouvelle position. Il estime qu’il est devenu « un véritable opposant du régime ».

« J’ai en tant que Togolais appelé à voter Faure Gnassingbé et j’ai trouvé qu’il faudrait voter Faure en ce moment parce que c’était le meilleur des candidats pour moi. Il m’a déçu d’une part et il a su relever les défis d’autre part », a-t-il lancé à qui veut l’entendre.

Quoiqu’il en soit, il revient aux Togolais de juger de la sincérité du sieur Cyrus Padabadi.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.