25 C
Canada
Sunday, April 14, 2024
Accueil ACTUALITES Zone franche – La société mèche Amina pourrait connaitre des jours troubles

Zone franche – La société mèche Amina pourrait connaitre des jours troubles

Il  y a  de l’électricité dans l’air au sein de la société Mèche Amina. Cette  société spécialisée dans la production de mèches synthétiques pourrait enregistrer de vives tensions dans les prochains jours. Et pour cause, une élection des délégués du personnel fait grincer des dents. 

En effet, le sujet a déjà fait l’objet des remous au sein de la société. En juillet 2020, les ouvriers de la société mèche Amina ont observé des mouvements d’humeur dans le but d’avoir de nouveaux délégués. Ils jugent leurs anciens délégués trop proches de l’employeur. Pire, ces derniers, en complicité avec l’employeur, balaient du revers de la main leurs revendications.

La démarche du renouvellement des délégués est tout à fait légale, car la Convention sectorielle de la zone franche exige qu’il y ait des élections chaque deux ans. Mais à la société Mèche Amina, il y a près de 20 ans qu’il n’y a pas eu d’élection de délégués.

Face à la pression de la masse, les concernés ont décidé de se faire remplacer selon une source anonyme. L’élection des délégués serait donc programmée pour ce weekend. D’après la source, ceux-ci seraient revenus sur leur position en s’opposant au vote.

Tout porte à croire que cette élection, attendue par les employés depuis des années, ne pourrait pas avoir lieu. Une situation qui laisse présager des jours sombres au sein de la société. Car les mis en cause n’en ont pas fini avec les privilèges qu’offre leur position auprès de l’employeur, selon les indiscrétions.

Et ce, malgré des conditions de travail et de vie précaires de leurs collègues. Puisque mis à part l’élection des délégués, les ouvriers réclament également l’augmentation de salaire, une meilleure condition de travail, entre autres.

Mais cette fois-ci, les employés sont décidés à avoir cette élection, peu importe les humeurs des délégués que certains qualifient de véreux. Pour l’heure, rien n’est encore précis, mais l’ambiance au sein de la société reste tendue.

Nous y reviendrons

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.