25 C
Canada
Sunday, September 19, 2021
Accueil CHRONIQUES Sport Togo-Eperviers : Qui sera le successeur du Breton ?

Togo-Eperviers : Qui sera le successeur du Breton ?

Claude Le Roy a démissionné de son poste de sélectionneur principal des Eperviers du Togo. Une décision rendue confirmée par l’intéressé et rendue publique à travers une note officielle. Se pose alors la question de son successeur.

La page du sorcier blanc est tournée depuis le 7 avril dernier, même si c’est une semaine seulement qu’après qu’il a été jugé bon d’informer l’opinion nationale. Avec un bilan catastrophique de cinq ans, c’est donc avec soulagement que le milieu sportif a accueilli le départ de Claude Le Roy, 73 ans.

Si le consultant de Canal+ est parti, qui sera recruté pour le remplacer d’autant plus que les éliminatoires de la Coupe du monde, Qatar 2022, démarrera en juin prochain avec un déplacement des Eperviers en terre sénégalaise pour y défier les Lions de la Teranga ?

Deux options sont sur la table du Comité exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF) voire du ministère des Sports et des Loisirs.

La première est la plus simple (mais risquée ?) est de choisir un technicien local. Et dans cette configuration, Jean-Paul Yaovi Dosseh, ex-capitaine des Eperviers, sélectionneur national adjoint du démissionnaire, cocherait toutes les cases. L’ancien patron des Black Stars du Ghana a toujours clamé que l’ex-amiénois serait compétent et aurait toutes les qualités pour prendre sa place actuellement vacante.

Sa nomination ne manquera pas de susciter des débats parce que l’évocation de son seul nom fait déjà grincer des dents certains milieux.

La seconde est relative au recrutement d’un expatrié. Ils sont nombreux à insister pour que le successeur de Claude Le Roy soit un étranger parce que, selon eux, un local n’aurait pas les bonnes conditions de travail, de plus il serait facilement manipulé par ses employeurs et ne serait pas capable de leur refuser quoi que ce soit.

Dans tous les cas, la date du début des éliminations du mondial 2022 s’approche. Et il est urgent qu’un technicien, local ou expatrié, soit rapidement trouvé afin qu’il commence déjà à préparer cette campagne qui s’annonce.

3 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
3 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Koto vivina
Koto vivina
April 14, 2021 1:13 pm

Chaque sélection nationale doit être dirigée par un local. Tout comme les joueurs, le sélectionneur doit avoir la nationalité du pays dont il dirige l’équipe nationale !!!
Ainsi chaque sélection aura l’entraîneur que le pays aura lui-même formé !!!

sen
sen
April 14, 2021 5:02 pm

cette technique n’a pas encore prouvé son efficacité à 100 pourcent. donc pourvu qu’on nous sorte quelqu’un qui puisse faire l’affaire, qu’il soit local ou expatrié

Koto vivina
Koto vivina
April 14, 2021 9:53 pm
Reply to  sen

De quelle efficacité parlez-vous? Et par rapport à qui? Si chaque pays est obligé d’avoir un sélectionneur local, tous les pays seront tenus de former leurs entraîneurs!!! Ainsi on développera le football dans tous les pays!!! Le football, ce n’est pas seulement Une affaire de joueurs. Ça concerne aussi les entraîneurs, de gestionnaires, d’agents, de médecins, de jardiniers, de restauration…
Mais si on importé toujours les entraîneurs comme les produits manufacturés, l’Afrique ne se développera JAMAIS !!!

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022