25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Journalisme d’investigation : Le COJITO veut redéfinir ses priorités

Togo-Journalisme d’investigation : Le COJITO veut redéfinir ses priorités

Cinq (5) ans après sa création, le Consortium des journalistes d’Investigation au Togo (COJITO) veut réorienter ses objectifs face aux défis que rencontre le journalisme d’enquête sur le territoire togolais.

Il s’agira, pour les 7 membres de l’organisation réunis ce vendredi 4 juin 2021 à Lomé, de redéfinir le « new deal » pour faire face aux nombreux enjeux, en termes de moyens pour les rédactions.

« Nous avons pensé ces derniers jours qu’il urge de rebondir davantage par rapport aux contingences ou besoin de l’heure, parce que plus nous nous taisons, plus le métier de journalisme et quand surtout il se veut de l’investigation, ça commence par devenir un variant togolais », a déclaré ABI-ALFA, président du COJITO, également patron du journal le Rendez-vous à l’ouverture des travaux.

S’agissant des travaux, la réunion entend aborder des thématiques relatives aux principes du journalisme d’investigation dans un premier, et ensuite la loi relative à l’accès à l’information, une loi qui, selon le premier responsable du COJITO, est ignoré de nombreux journalistes togolais.

« Nous nous intéressons au texte qui ouvre la porte au journaliste pour faire son travail. S’il y a en journalisme un genre qui s’intéresse beaucoup à la documentation, c’est  l’investigation et ce texte a été voté il y a plusieurs années, mais je crois que très peu en ont connaissance et ça arrange l’autorité qui aurait vraiment voulu faire un silence total là-dessus », a-t-il ajouté.

Pour la précision, le Consortium des journalistes d’Investigation au Togo est une association de journalistes d’investigations enregistrée sous le N°371 du 11 mai 2017.

Elle regroupe à ce jour 7 membres dont le bureau est composé de El Hadj ABI-ALFA, DP du journal Le Rendez-vous qui assure la présidence, de Godson Ketomagnan qui tient le poste de secrétaire général, de Médard Amétépé à la trésorerie. Toujours dans le bureau, on retrouve Ferdinand Ayité qui est conseillé et Joël Egah qui est le chargé à l’organisation.

Notons que dans le cadre des ses activités, l’association a eu à envoyer plusieurs de ses membres en Afrique du Sud à Johannesburg dans le cadre de la rencontre mondiale sur le journalisme d’investigation.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.