25 C
Canada
Friday, March 1, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-CNAP : Adrien Béléki jette des fleurs aux acteurs

Togo-CNAP : Adrien Béléki jette des fleurs aux acteurs

Le président de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP), Adrien Béléki, s’est récemment prononcé sur les conclusions des travaux au sein de la Concertation Nationale des Acteurs des Partis Politiques (CNAP), en l’occurrence les propositions faites pour l’amélioration du cadre électoral.

Dans son intervention, le président de cette formation politique ayant participé aux travaux, a jeté des fleurs à tous les acteurs présents aux discussions.

A l’en croire, “c’est la première fois que sans pression de la  rue, les acteurs politiques de l’opposition comme du pouvoir se retrouvent pour discuter entre eux dans une ambiance conviviale”.

S’agissant du cadre électoral au Togo, il a assuré que les discussions contribueront à l’élaboration d’un nouveau code électoral avec 29 propositions.

“De toute façon, il y aura un nouveau code électoral qui prendra en compte les 29 propositions sur le cadre électoral. En ce qui concerne la CENI, elle reste toujours politique avec une composition de 17 membres, dont 7 pour la majorité parlementaire, 4 pour l’opposition parlementaire, 3 membres pour l’opposition extraparlementaire et trois (3) pour la société civile “, a précisé Adrien Béléki.

Pour l’heure, il attend la mise en œuvre des recommandations.

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kougninou
Kougninou
August 10, 2021 4:35 pm

Adrien donc vous pensez que cette fois ci le régime du togo joue franc jeu. Okay attendons de voir. Alors pourquoi refuse -t-il que les bulletins de vote soient traçables ? Le Togo n’est jamais en guerre pourquoi les militaires et les civils ne peuvent pas voter le même jour ?voilà deux sources de fraude que le régime ne veut jamais lâcher et vous pensez que ceux là sont devenus des saints. Vous venez d’arriver.retenez que le nord du pays échappe à tout contrôle

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.