25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES Togo-Covid-19 : Le nombre de patients sous traitement augmente

Togo-Covid-19 : Le nombre de patients sous traitement augmente

Le Togo enregistre de moins en moins de cas de guérison d’après les chiffres avancés par les autorités sanitaires du pays. Une situation qui induit l’augmentation des cas actifs dans les centres d’accueil. Pour ce dimanche 22 août 2021, les informations font état de cinquante-un (51) guéris avec cent-vingt-trois (123) cas positifs alors que le nombre de patients sous traitement est porté à 3337.

Voici le bilan du dimanche 22 août 2021

cent-vingt-trois (123) des 1649 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 19.614. Ces 123 personnes dont les âges sont compris entre 3 et 80 ans se répartissent comme suit :

•  vingt-cinq (25) cas parmi les contacts : 2 femmes et 1 homme dans la préfecture d’Agoè, 9 femmes et 13 hommes dans la préfecture de Golfe;

•  trente (30) cas parmi les suspects : 3 femmes et 1 homme dans la préfecture   d’Agoè, 7 femmes  et 16 hommes dans la préfecture de Golfe,  2 hommes dans la préfecture Zio,   1 homme  dans la préfecture d’ Ogou;

•  cinq (5) cas parmi les voyageurs : 2 hommes dans la préfecture d’Agoè, 1 femme et 2 hommes dans la préfecture de Golfe,;

•  soixante-trois (63) cas parmi les dépistés : 4 femmes et 5 hommes dans la préfecture d’Agoè, 20 femmes et 31hommes dans la préfecture de Golfe, 1 femme dans la préfecture de Yoto, 1 homme dans la préfecture de Zio, 1 homme dans la préfecture de Kloto,

Cinquante-un (51) guéris ont été enregistrés portant le nombre total de patients guéris de COVID-19 à 16.105.

Le nombre total de décès est resté inchangé à 172.

Le nombre de cas actifs est de 3337.

Un total de 446.467 tests de laboratoire a été effectué sur toute l’étendue du territoire national.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.