25 C
Canada
Thursday, May 23, 2024
Accueil ACTUALITES Ghana-Deux Burkinabés appréhendés pour entrée illégale via le Togo

Ghana-Deux Burkinabés appréhendés pour entrée illégale via le Togo

Le commandement régional du Nord du service d’immigration du Ghana a intercepté deux citoyens du Burkina Faso entrés illégalement dans le pays avec l’aide des conducteurs de Moto (Zemidjanmen) togolais.

Les deux hommes, dont l’identité n’a pas été divulguée, ont été arrêtés lors d’une patrouille de routine à Bitchabe, un itinéraire non approuvé dans la région.

Selon une correspondante de AfrikPage, un communiqué de presse signé par l’officier des affaires publiques, l’inspecteur adjoint Christian Kobla Kekelizilevu a noté que les Burkinabés âgés de 27 et 28 ans, qui étaient transportés par des conducteurs de moto originaires du Togo, se sont précipités dans la brousse la plus proche lorsqu’ils ont aperçu l’équipe de sécurité.

Les deux, après que l’équipe d’immigration les ait rattrapés, selon le communiqué, ont tenté de soudoyer les agents avec un montant de 2 millions de francs CFA, soit l’équivalent de 20 000 GH¢. La police a décliné l’offre et a appréhendé les deux immigrants illégaux.

Ils ont été envoyés au poste pour des investigations plus approfondies, où ils ont révélé qu’ils avaient fait la navette depuis Sokode au Togo et se sont rendus à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour une visite.

Selon la police, les deux sont des hommes d’affaires qui s’occupent d’acheter du riz en Côte d’Ivoire.

Pendant ce temps, le service de l’immigration a conseillé aux citoyens vivant le long des frontières du pays d’être vigilants et de fournir des informations volontaires sur les personnes suspectes pour aider à lutter contre divers crimes transfrontaliers.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.