25 C
Canada
Saturday, January 29, 2022
Accueil ACTUALITES Togo-De la nécessité de respecter les Institutions Internationales dans le combat politique...

Togo-De la nécessité de respecter les Institutions Internationales dans le combat politique !

Le champ politique togolais est marqué par une certaine forme de morosité qui se comprend aisément. Les leaders politiques traditionnels, tels qu’ils sont connus dans notre pays sont essoufflés par plusieurs années de combats infructueux qui donnent malheureusement le sentiment d’un véritable coup d’épée dans l’eau.

Pourtant ils n’ont pas manqué, des décennies durant, de mouiller le maillot dans cet objectif ultime, d’obtenir des changements substantiels dans la gouvernance de notre pays, afin de garantir un meilleur Vivre Ensemble du peuple. Les lignes, reconnaissons-le, ont du mal à bouger qualitativement.

Du coup, la lutte politique semble ne plus revêtir vraiment d’intérêt pour nombre d’entre eux et cela parait tout à fait logique. Ainsi l’activité politique semble être désormais laissée, en bonne parie, entre les mains des gens de la diaspora qui, ne maîtrisant pas non plus les subtilités politiques ainsi que les réalités palpables du terrain, versent parfois dans l’agitation et le sensationnel, soit en inventant certains faits soit en les dramatisant exprès, en vue d’en prendre prétexte pour interpeller gratuitement certains partenaires à l’échelle internationale.

Aussi est-il régulier, de voir sur les réseaux sociaux, certains citoyens de l’intérieur ou de la diaspora, se prononcer sur des sujets d’actualité dans le pays avec un amateurisme effarant et des invectives qui, au lieu de construire, participent littéralement à braquer beaucoup de partenaires pourtant essentiels dans le dénouement de certaines situations d’ordre politique.

Pas plus que cette semaine, un fonctionnaire d’une organisation Internationale de défense des droits humain m’a contacté, me demandant de vérifier la véracité d’un posting sur tweeter dont je préfère, par précaution et élégance rédactionnelle, traire le contenu. Mais toujours est-il que la vérification faite indique, avec une certitude tranquille, que l’information ainsi distillée au sein de la masse, est fausse et dénuée de tout fondement. Or, à la suite de ce message qui, de toute évidence, relève de l’imaginaire, l’auteur a jugé utile de faire appel aux organisations de défense des droits de l’homme en vue de leur implication dans le dossier évoqué. Ce qui naturellement, n’a pas laissé indifférente cette organisation qui a souhaité en savoir plus en vue d’en faire un rapport au besoin et d’interpeller les gouvernants actuels du pays.

Il est peut-être utile de rappeler que les réseaux sociaux constituent des toiles puissantes qui hébergent l’ensemble des informations qui y sont publiées, ils constituent aussi un vrai créneau à travers lequel, les partenaires se formulent une opinion sur ce qui se fait dans tous les pays dans le monde. Par conséquent, tout acteur politique qui souhaite vraiment se faire prendre au sérieux avec un minimum de crédibilité, doit pouvoir en faire usage avec mesure et responsabilité.

Lorsque par tweet ou à travers un autre canal, l’on passe un appel de détresse sur un sujet inventé de toute pièce, et interpelle ouvertement les organisations internationales de défense des droits humains ou les partenaires du pays, quel est concrètement l’objectif qu’il vise ? Que comprend-il vraiment du rôle que jouent les organisations Internationales dans un combat d’ordre politique, social ou même judiciaire ? Et enfin, quelle crédibilité entend-il donner à sa supposée lutte si, par simple coup de tête ou par désir de créer des émotions au sein de l’opinion, il invente des faits et interpelle ces organisations internationales alors que ces faits ne tiennent pas la route ?

Il me parait opportun, à cette échelle de mon développement, de rappeler opportunément que les organisations internationales ne jouent en réalité dans tout pays, qu’un rôle complémentaire dans la lutte des peuples pour leur épanouissement et leur Vivre Ensemble. Elles le font sur la base de certains principes élémentaires en lien avec des faits réels, vérifiables et crédibles. Leur travail prend aussi appui sur la communauté diplomatique en fonction dans le pays.

Ainsi, lorsque des citoyens aspirent réellement à se faire accompagner dans une telle démarche, ils doivent se montrer pas que cohérents et responsables, mais surtout véridiques. Dans la société des hommes, ne mérite soutien, assistance ou accompagnement que celui ou celle qui fait preuve de bonne foi, de volonté dans l’action et de sincérité dans chacune de ses initiatives.

Les paroles qui sortent de la bouche des citoyens, les écrits qu’ils laissent sur la toile ainsi que les actes qu’ils posent sur le terrain, doivent impérativement refléter un minimum de sérieux et de rigueur si réellement, l’objectif que ceux-ci visent est d’obtenir les meilleures conditions possibles de vie dans le pays. Cette exigence est encore plus accrue lorsque les intéressés relèvent d’un rang social donné ou sont investis d’une responsabilité au sein de la société. La toile ne doit absolument pas être utilisée de façon fantaisiste pour appeler la communauté internationale à la rescousse alors que rien de concret ne se fait d’ailleurs sur le terrain.

Au cas où certains de nos compatriotes l’auraient oublié, la lutte, quelle que soit sa nature, s’opère fondamentalement et prioritairement sur le terrain, au contact du peuple. C’est là que tout doit en réalité se jouer de sorte que tout ce qui se dit et se fait, relève du vrai et du sérieux. C’est alors que les institutions internationales et les organisations de défense des droits humains, pourraient trouver des motifs plausibles pour accompagner aisément le travail de terrain qui est déjà assumé dûment par les citoyens meneurs eux-mêmes.

Au regard de tous les échecs compilés dans la lutte pour l’épanouissement du peuple togolais, il importe à présent d’opérer une forme de catharsis, afin de changer les paradigmes du combat lui-même. Autrement, si des citoyens d’un certain rang, censés être les meneurs d’une telle lutte, continuent de verser dans l’à-peu-près, le sensationnel, dans l’invective de cette même communauté pour ensuite lui faire appel à la rescousse, il y’a forcément un sérieux problème de cohérence qui va se poser. Les défis à relever sont si grands et immense que recourir à des méthodes pareilles à certains moments jonchées de mensonge juste pour impressionner l’opinion, il sera évidemment difficile sinon impossible d’obtenir du concret ni aujourd’hui et encore moins demain. Que ceux qui ont les oreilles entendent et s’activent à l’action sérieuse et rigoureuse, les résultats ne manqueront pas de suivre.

Luc ABAKI

8 Commentaires

Subscribe
Notify of
guest
8 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Miatowo
Miatowo
December 2, 2021 3:28 pm

Lui il parle de quels partenaires? Penses-tu que ceux qui ont mené une vraie révolution l’ont fait avec cette fameuse communauté internationale?
Oublie-t-il que durant les années 1990, l’opposition a compté sur cette communauté, l’a chouchouté même et pourtant c’est cette même communauté qui lui a planté un couteau dans le dos?
La Guinée, le Mali, ce ne sont pas cette même communauté qui est le problème et que les peuples chassent?
Par ailleurs cet individu a quelle formation pour parler professionnnelle en politique plus que ce qui ont des Doctorats et expérience en politique?
Pense-t-il que c’est parce qu’on est un lieutenant d’un certain barron d’UNIR qu’on est plus qualifié plus que les autres?

Azoto
Azoto
December 2, 2021 6:05 pm
Reply to  Miatowo

L’honnête Journaliste Abaki n’a fait que dire une Vérité très limpide que les marchands d’illusion de certains soi-disant “vieux et grands” partis d’opposition et les imposteurs de la DMK machin ne voudront jamais admettre en toute sincérité.
Comment des gens peuvent vilipender la “communauté internationale” qui ne leur auraient arraché leur “victoire électorale” des mains du régime de Faure Gnassingbé, puis affirmer après dans les rues de Bruxelles et de Paris qu’ils espèrent de la part de cette même “communauté internationale” la “solution” de la crise togolaise ?
Comment des gens sensés peuvent bouder l’initiative citoyenne pour la libération de tous les Prisonniers politiques lancée par Front Togo Debout, Claude Ameganvi et d’autres bonnes volontés au sein de la Diaspora, puis commencer à aboyer sur les réseaux sociaux que la récente arrestation de l’affabulateur et diffamateur Jean-Paul Oumolou est plus préoccupante?
Comment des gens sensés peuvent mentir grossièrement au grand Public qu’il suffit de cotiser de l’argent dans la diaspora afin de prendre un avocat depuis l’Europe pour pouvoir obtenir la libération de leur tribun?
Le problème d’une bonne partie de ceux qui continuent d’aboyer sur la scène socio-politique togolaise au nom d’une certaine “opposition”, c’est qu’ils ne sont différents en rien des caciques du régime moribond, lorsqu’il s’agit de mentir au public et de se mentir à soi-même, de monter des surenchères idiotes sans en avoir les moyens, de rêver seulement de façon puérile de postes ronflants de “ministres” , d’ “ambassadeurs” et tutti quanti !!!
Voilà pourquoi on cntinue de tourner en rond!!

Miatowo
Miatowo
December 2, 2021 9:01 pm
Reply to  Azoto

Bien sûr que votre fameux journaliste a raison: l’ami de mon ami est mon ami. L’Ãnc et lui sont tous les amis de Bodjona.
Juste pour ta gouverne, les vaillants togolais de la diaspora font des manifestations dans les grandes villes occidentales pour dénoncer la communauté internationale corrompue!!!

Azoto
Azoto
December 3, 2021 12:45 am
Reply to  Miatowo

Rien que des âneries …..
Pouah pouah pouah pouah
C’est en “dénonçant” la “communauté internationale” dans les rues en occident que celle-ci viendrait résoudre nos problèmes au Togo ou viendrait faire partir Faure Gnassingbé et sa mafia qui travaille d’ailleurs pour cette fameuse “communauté internationale”???
Réfléchissez quand même un peu! Non! Pauvres togolais!
Vous faites la risée du monde !!!
Les maliens, les Guinéens et les Burkinabè ont-ils battu le pavé en occident avant de faire partir leur régime corrompu et violent ???

Miatowo
Miatowo
December 3, 2021 7:18 am
Reply to  Azoto

Bon, la diaspora ne va pas battre le pavé pour sauver le Togo.
En réalité, même le moins nanti de la diaspora peut nourrir toute ta famille au Togo et la nourrit d’ailleurs.
Cette diaspora n’a donc aucun intérêt de se battre pour vos idioties politiques et pour des activistes alimentaires comme vous de l’Ãnc.
Maintenant des individus comme vous qui composez la mafia des Gnassingbé, membres de l’ãnc, qui dites lutter pour le changement au Togo et ton journaliste collaborateur de Bodjona, déchu comme son ancien maître, qu’attendez-vous pour aller négocier avec la communauté internationale et libérer le Togo?
Qu’attendez-vous pour faire comme au Mali pour sauver le Togo?

Pour mémoire, vous avez gagnez 3 fois les élections au Togo avec UFC et l’ANC?
Où en sommes-nous avec votre gouvernance? Ou bien c’est celle à la petite mairie de bè?

Togolais pathétique, dernier de la classe qui veut aussi parler.
Bref, si le peuple togolais n’enterre pas définitivement des groupuscules nuisibles comme l’ANC, vrais fossoyeurs des efforts de libération, il va continuer de souffrir .
Ma parole!

Azoto
Azoto
December 3, 2021 8:35 am
Reply to  Miatowo

Toujours des idioties sur des idioties!
On dirait que ce mec du truc moribond dénommé DMK est maladivement hanté par l’ANC au point de voir sa main cachée partout !
Hihihihihihihi
Et on dirait que ce bonhomme est né de parents idiots!
S’il était un peu intelligent, il allait déjà constater à travers mes premiers posts que je ne suis pas un militant borné et bigot de l’ANC qui prône bêtement aussi comme la DMK qu’elle va chasser le régime de Faure Gnassingbé à travers des élections de façade truquées d’avance!
Je repose calmement mes questions de fond:
Pourquoi les soutiens de la “communauté internationale” à travers les fameux “carnets d’adresse” d’Agbeyomé Kodjo n’ont pas encore permis à la DMK d’arracher “sa victoire électorale” ?
Pourquoi les interpellations d’Agbeyomé Kodjo en direction de Macron, de Buhari et de Talon entre autres ne lui ont pas donné “sa victoire électorale” ?
Vous êtes vraiment pathétiques, vous ces activistes mentalement ankylosés et ayant seulement la grande gueule pour faire inutilement du bruit diffamatoire et calomnieux comme votre tribun intellectuellement médiocre Jean-Paul Oumolou savait si bien le faire …. Il en paie actuellement le prix de façon très amère …

Miatowo
Miatowo
December 3, 2021 6:32 pm
Reply to  Azoto

Voilà le genre de gougnafier qui par magie, sait que je suis de la ĎMK et pendant qu’il joue son piteux rôle, affirme honteusement qu’il n’est pas de l’Ãnc.
Un individu incapable de s’affirmer, qui change de pseudo et qui veut parler en public.
Voici donc le typique âne de l’ânc, qui mange à toutes les sauces.
Résultat? 0,4% et ils deviennent des chiens rageux.

Azoto
Azoto
December 3, 2021 10:31 pm
Reply to  Miatowo

Le mythomane Miatowo est toujours dan les nuages, en affirmant que je “mange à toutes les sauces” alors qu’il ne me connaît même pas !
Manger à toutes les sauces, c’est le propre des piailleurs incultes de la piteuse DMK et de l’ANC !
Ce n’est ni ma culture politique ni mon style de vie et encore moins ma Vision idéologique et politique!

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022