25 C
Canada
Friday, May 20, 2022
Accueil ACTUALITES Politique Togo-Dr Christian Spieker : « Il faut que ceux qui suivent aveuglement...

Togo-Dr Christian Spieker : « Il faut que ceux qui suivent aveuglement la France, ouvrent les yeux… »

La France et les Etats-Unis sont deux puissances étrangères qu´il ne faut pas prendre au sérieux quand il s´agit de l´Afrique. Seuls leurs intérêts comptent. Elles sont deux alliées malhonnêtes. Leur comportement dans les relations internationales se résume tout simplement en une seule phrase : « Fais ce que je te dis et non ce que moi, je fais». Ce qu´on reconnaît au gouvernement ukrainien, on l´interdit à la junte malienne au Mali, à savoir le droit de choisir ses alliances et les moyens qu´il faut pour parvenir à sécuriser son territoire.

Dans le conflit Russie-Ukraine, la Russie a pris soin de demander aux Etats-Unis de lui répondre par écrit à ses exigences et parmi les exigences de la Russie, figure son opposition à l´entrée de l´Ukraine à l´OTAN car elle se sent menacée, étant donné qu´elle a la frontière avec l´Ukraine. Dans le courrier remis par l´ambassadeur américain en Russie au Ministre russe des affaires étrangères, le mercredi 26 janvier 2022, les presses françaises, Figaro, le Monde, etc, en ligne, livrent son contenu le jeudi 27 janvier 2022 avec satisfaction parce que les États-Unis refusent de fermer la porte de l´OTAN à l´Ukraine, l´une des principales exigences de la Russie, sans savoir qu´elles sont prises dans leur propre piège et contradiction dans la lutte contre le terrorisme au Mali et leur refus à la junte de faire appel aux militaires russes qu´elles qualifient de mercenaires pour diaboliser la junte malienne.

Ce qui nous intéresse dans ce courrier adressé à la Russie, c´est l´argument américain dévoilé par les presses françaises avec jubilation selon lesquelles : « Les Américains défendent le droit des États à choisir leurs  propres dispositions de sécurité et leurs alliances ». C´est-à-dire, l´Ukraine a le droit de choisir non seulement les moyens qu´elle veut pour sa propre sécurité mais aussi les alliances qu´elle veut nouer pour atteindre cet objectif.

Alors, si les Américains défendent ce droit à l´Ukraine de choisir ses propres dispositions de sécurité et ses alliances face à la Russie, pourquoi le Mali, lui, en tant qu´État souverain, n´a-t-il pas ce droit de choisir ses propres dispositions de sécurité et ses alliances face au terrorisme sur son sol, en l´occurrence la Russie et les militaires russes que la France appelle mercenaires, pour lutter contre le terrorisme au Mali si c´est le seul moyen dont dispose la junte malienne pour y parvenir ? Ça montre clairement ici encore que ce n´est pas le choix en lui-même fait par le Mali que la France et les États Unis contestent mais c´est parce que ce choix est la Russie. C´est tout. Il faut que ceux qui suivent aveuglement la France, ouvrent les yeux pour mieux voir et faire de bonnes analyses objectives. Ces deux puissances étrangères ne sont pas sérieuses. Ce sont leurs intérêts qu´elles défendent en Afrique.

En tout cas, cet argument va devenir le principe et tout État, petit ou grand, peut s´en prévaloir comme ceux qui l´ont évoqué pour défendre le choix de l´Ukraine d´entrer à l´OTAN. Le Mali n´a qu´à s´en prévaloir aussi pour défendre son choix pour les militaires russes qui sont sur son territoire pour l´aider à lutter contrer le terrorisme. Les Etats-Unis ont fourni un bon argument aussi à la junte malienne.

Comprenons que la France poursuit seulement deux objectifs au Mali : se maintenir au Mali à tout prix et pour le faire il faut précipiter les élections et faire partir la junte malienne afin d´avoir la main mise sur le prochain président qui sera choisi comme elle sait le faire en Afrique francophone.

Son second objectif caché est d´empêcher l´influence russe dans ses anciennes colonies. Ne cherchez pas ailleurs. Chacun a peur de l´autre et pour y arriver, tous les moyens sont bons pour le discréditer.

La junte malienne n´a qu´à s´emparer de cet argument américain dans le courrier adressé à la Russie pour défendre aussi son choix porté sur la Russie pour assurer la sécurité du territoire malien.

Si l´Ukraine a le droit de choisir ses propres dispositions et alliances pour sa sécurité face à la Russie, il faut reconnaître aussi ce même droit au Mali de pouvoir choisir ses alliances comme la Russie et les militaires russes face aux terroristes sur son sol. La France ne peut pas lui interdire cela. Au nom de quoi ?

Pour les intérêts sécuritaires de l´Afrique,  faisons plus confiance à la Russie que la France et les Etats-Unis. Les deux-là s´entraident et poursuivent seulement leurs intérêts sur le sol africain. Ce sont ces deux puissances étrangères qui déstabilisent souvent les pays africains comme c´est le cas en Libye, etc..

Je me demande si RFI et la chaîne France 24 auront le courage ou la sincérité d´évoquer ce passage dudit courrier, relatif au droit reconnu aux États de choisir leurs propres dispositions et alliances pour leur sécurité, comme ils savent bien le faire dans leurs informations à longueur de journée pour diaboliser la junte malienne. Ils sont pris dans leurs propres contradictions qui montrent clairement que la France ne défend pas l´intérêt du Mali mais son propre intérêt ainsi que les moyens d´empêcher la Russie de venir en Afrique.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022