25 C
Canada
Sunday, April 21, 2024
Accueil ACTUALITES Sport Togo-Un supporter de Gomido interdit de stade durant deux ans

Togo-Un supporter de Gomido interdit de stade durant deux ans

L’un des auteurs des violences ayant émaillé la rencontre Gomido-Gbohloe-Su, comptant pour la 7è journée du championnat d’élite de football, est sévèrement sanctionné par l’instance faîtière.

Ce mercredi 5 janvier, au stade de Kpalimé. La rencontre du club hôte contre les Requins mâles a été troubé par des actes de violences. L’un de leurs auteurs est identifié. Et c’est un supporter de Gomido.

La Fédération togolaise de football (FTF) le sanctionne sévèrement. Elle lui interdit « d’accès à tous les stades du Togo pour toutes les compétitions officielles et matchs amicaux pour une durée de deux (02) ans ».

Pour que cette décision soit respectée à la lettre, l’instance sportive demande à la direction des Show boys de Kpalimé de lui transmettre la photo de l’indélicat supporter afin qu’elle soit remise aux ligues, districts, clubs « pour la mise en œuvre mesure d’interdiction de stades ».

« La commission de discipline recommande par ailleurs au Comité Exécutif de la FTF d’envisager contre le supporter Kola Azé, une action au pénal auprès de la police judiciaire pour comportement extra sportif portant atteinte à l’intégrité physique d’un licencié ainsi qu’à l’image du football togolais », demande la FTF.

Si le club dGomidoe Kpalimé  écope d’une amende de 500.000 de FCFA à cause de la défaillance sécuritaire au stade lors de cette confrontation, Olufade Adekanmi, le coach de Gbohloe-Su des Lacs, écope, lui, d’une suspension d’un match de championnat.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.