25 C
Canada
Wednesday, April 17, 2024
Accueil ACTUALITES CAN 2022 : Les Pharaons en route vers un nouveau sacre continental

CAN 2022 : Les Pharaons en route vers un nouveau sacre continental

En se qualifiant ce jeudi pour la finale de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football au détriment du pays hôte, le Cameroun, les Pharaons d’Égypte qui croisent les Lions de la Teranga du Sénégal en finale visent de soulever de nouveau le trophée après 12 ans.

Le rêve du Cameroun de gagner la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football pour la 6e fois a été brisé ce jeudi soir face à l’Égypte. Les Lions indomptables qui disputaient ce 3 février 2022 à Yaoundé, le match de demi-finale, se sont inclinés devant les Pharaons.

Mohamed Salah est ses coéquipiers se sont imposés 3-1 lors de la séance des tirs au but, 0-0 à l’issue du temps réglementaire. L’Égypte, en s’imposant face au Cameroun jeudi, a donc pris sa revanche sur un adversaire qui l’avait battu (2-1) en finale de la CAN 2017 au Gabon.  

Les hommes du technicien portugais de l’Égypte Carlos Queiroz, après avoir éliminé le capitaine Vincent Aboubakar et ses camarades conduites par son compatriote António Conceição da Silva Oliveira, sont qualifiés ainsi pour la finale de la 33e édition de la CAN qui se déroule en terre camerounaise. L’Égypte, septuple champion d’Afrique, compte vraisemblablement se hisser sur le toit du football africain pour la 8e fois.

Face à un Sénégal très flamboyant en quart de finale et lors de la demi-finale, des Lions de la Teranga déterminés à inscrire leur nom, cette fois-ci, au palmarès de la CAN, les Pharaons devront cravacher dur dimanche prochain lors de la finale. Pour atteindre cet objectif.

La finale de la CAN s’annonce très alléchant entre l’Égypte et le Sénégal. Les deux sélections regorgent les deux stars de Liverpool. Mohamed Salah pour les Pharaons et Sadio Mané, du côté des Lions de la Teranga.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.