25 C
Canada
Sunday, March 3, 2024
Accueil ACTUALITES GST-Mali: La délégation malienne à Lomé salue l'engagement du chef de l’État

GST-Mali: La délégation malienne à Lomé salue l’engagement du chef de l’État

La troisième réunion du groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) s’ouvre à Lomé ce 06 septembre 2022. En prélude à cette rencontre, le Chef de l’Etat, Faure E. Gnassingbé, a reçu lundi soir la délégation malienne conduite par le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop.

Le ministre malien a exprimé au chef de l’État togolais la reconnaissance du Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta, pour son soutien au processus de transition et son engagement dans la mobilisation des dirigeants ouest-africains, en vue d’une sortie de crise au Mali.

 « Nous sommes venus transmettre les salutations fraternelles du Président de la transition, Son Excellence le Colonel Assimi Goïta, à son Excellence le Président Faure Gnassingbé, Président de la République Togolaise, pour tout le soutien qu’il apporte de façon constante à notre pays par rapport au processus de transition et son engagement auprès de ses pairs de la région pour faire en sorte que ce processus puisse aboutir », a indiqué le chef de la diplomatie malienne.

 Monsieur Abdoulaye Diop s’est réjoui de la tenue de la troisième réunion du groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) à Lomé, une rencontre qui permettra à l’ensemble des partenaires internationaux du Mali de mieux accompagner le pays.

Source: Présidence-Togo

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.