25 C
Canada
Saturday, February 4, 2023
Accueil ACTUALITES Togo- Dr Christian Spieker : "Abandonner le secteur éducatif c'est sacrifier l'avenir...

Togo- Dr Christian Spieker : “Abandonner le secteur éducatif c’est sacrifier l’avenir d’un pays”

Que signifie la politique pour ceux qui gouvernent et dirigent le Togo ? Je les invite à aller faire une formation sur la décentralisation et l´autonomie des communes et surtout sur la gouvernance politique, éducative, économique et monétaire en Allemagne auprès du gouvernement allemand,  porté par le chancelier Olaf Scholz. Ce n´est pas de l´arrogance mais du bon sens et de la fierté objective. Une fois encore je suis façonné par ce grand pays, admirable et admiré qu´est l´Allemagne.

On ne cache pas ce qui est bon et beau et je ne peux jamais cacher que je suis aussi allemand. On ne cache pas sa citoyenneté quand son pays rayonne. D´ailleurs, pourquoi cacher ce que je suis quand c´est beau? Au contraire on le revendique. C´est un pays qui fait la fierté de ses citoyens. Dites-moi : qui peut ne pas être fier quand il est allemand, ce beau pays par sa culture de rigueur, sa grandeur et son rayonnement économique? C´est exactement ce que je veux pour le Togo car c´est  mon pays qui m´a vu naître et j´en suis fier aussi. Je veux que les Togolais soient fiers du Togo. Mais pour être fier de son pays, cela dépendra de la politique que mène un gouvernement qui se soucie de ses concitoyens, ce qui n´est pas le cas aujourd´hui. Au Togo on sent que les Togolais sont malheureux. C´est ce que j´observe tout le temps. Ils ne sont pas fiers de leur pays et ils portent cette lourde responsabilité sur Faure Gnassingbé car c´est lui le Chef, c´est lui le Commandant de bord.

Ce que fait le gouvernement togolais depuis 2020 pendant ces crises successives de Coronavirus et de la guerre en Ukraine est le contraire de ce que fait le gouvernement allemand.

Regardez comment le gouvernement togolais se montre insensible à la souffrance des Togolais face à la hausse sans cesse des prix de produits alimentaires. Les prix augmentent et ce gouvernement ne fait rien pour les contenir. Lui-même s´est même donné le luxe d´augmenter le prix du péage pendant la crise du Coronavirus en 2021, et tout recemment celui de l´essence, et même d´approuver l´envolée du prix du gaz alors que ceux qui les importent veulent profiter au maximum de la guerre en Ukraine qui en est la cause. Quelle est cette manière de diriger un pays lorsqu´on ne peut pas compatir à la douleur de ses concitoyens ? Faure Gnassingbé doit taper du point sur la table quand ça va mal dans le pays et ramener de l´ordre et discipline au sein de son gouvernement en tant que Chef de bord.

Ce qui m´a amené à écrire cet article, c´est le souci majeur du gouvernement allemand de soulager la souffrance des Allemands de l´inflation et du prix de tous les produits alimentaires et surtout de celui du gaz provoqué par la guerre en Ukraine tout en le comparant à l´attitude du gouvernement togolais vis-à-vis des Togolais pendant la hausse des prix et la vie chère. Que compte faire le gouvernement à cette rentrée scolaire pour aider un peu les parents d’élèves dans ce domaine clé qu’il a déserté au profit du secteur privé? Abandonner le secteur éducatif c’est sacrifier l’avenir d’un pays.

Le gouvernement allemand a décidé le samedi 3 septembre tard dans la nuit que soixante-cinq  milliards (65.000.000.000) d´euros seront consacrés pour venir en aide aux Allemands. Ce plan massif d´aide n´est pas le premier de ce genre  mais le 3è et ceci concerne toutes les catégories de couches sociales: les étudiants, les ménages, les retraités, les entreprises, etc.. C´est ça diriger un pays. C´est tout le contraire de ce que fait le gouvernement togolais pendant ce temps difficile.  Que fait le gouvenrment togolais pour soulager les Togolais depuis 2020? J´invite humblement les ministres qui tiennent ces portefeuilles ministériels clés, en rapport avec les prix ou des produits de premières nécessités à regarder ce que fait le gouvernement allemand pour aider les Allemands. Ils n’ont qu’à faire autant.

Faure Gnassingbé qui est le Chef de bord et a la commande du pays en main n´arrive pas à taper du point sur la table quand les choses vont mal dans le pays. Dans des moments difficiles dans un pays, c’est comme en plein vol où la vie des passagers est en danger et seul le commandant de bord peut prendre ses responsabilités, eu égard à ses expériences dans le pilotage et à son sang froid. Or, Faure Gnassingbé ne fait rien pour éviter la désintégration de l´avion en plein vol et il laisse tout  entre les mains de ses ministres. Or, ces derniers ne font rien pour ramener les prix à un niveau normal. Est-ce que c´est normal d´augmenter encore le prix des choses pendant les crises quand dans d´autres pays on cherche les moyens pour venir en aide aux populations comme c’est le cas en Allemagne ?

À mon humble avis, le remaniement ministériel s’impose pour former une équipe de crise. Ce gouvernement n’est pas adapté à la crise de la vie chère et autres. “Quand le rythme du tam-tam change, le changement des pas de la danse s’impose aussi” . Il y a un ministre qui est très bon dans le sens d’humanisme. Il est sensible et aime écouter les gens. Je ne le connais pas mais à entendre les gens parler de lui, c’est quelqu’un qui est bon et sensible et qui pourrait être bon au ministère qui touche les prix des premières nécessités car il est très humain. Il s’agit du ministre Yark. Il serait aussi très bon au poste du Premier ministre. Ce n’est qu’une suggestion. Je suis citoyen et j’ai mes mots à dire si ça ne va pas. C’est une manière aussi de contribuer. Tout compte fait, le remaniement s’impose. Ça ne va pas dans le pays. Les choses coûtent trop cher. Cette équipe gouvernementale ne peut pas gérer cette crise du moment. Il faut une autre. Les mauvaises langues vont dire que je veux être ministre c’est pourquoi je dis ça. C’est que ceux qui vont dire ça ne me connaissent pas bien ou pas du tout et ne connaissent pas qui je suis. Qu’est-ce que je vais aller faire dans ce régime, dans une équipe gouvernementale dans laquelle je ne peux pas dire librement ce que je pense et ce que je juge bon de faire pour que ça aille bien dans le pays? Je donne seulement mon point de vue en tant que citoyen et homme politique.

 Quand on est assis dans une voiture et qu’on n’a pas le volant en main, on a quand même en droit de dire au chauffeur de faire doucement s’il conduit mal afin d’éviter un accident car la vie du passager aussi est en danger. C’est exactement la même chose pour un gouvernement qui a le destin des gens en mains et si ça ne va pas, ces derniers ont pleinement le droit de parler car c’est leur vie qui est en danger. C’est pourquoi je parle.

Je le dis et le répète: si on veut que le Togo devienne un beau pays, un pays exemplaire dans la sous-région par sa culture éducative, économique, politique et monétaire, il nous faut inévitablement nous inspirer du système allemand. Je sais que les haineux, les traîtres, les collabos et obsédés du système français trouveront toujours à dire que je porte le nom de ma femme. Est-ce le nom  de ma femme qui va m´empêcher de bien diriger mon pays? 

 Si par la force des choses, je suis amené par les Togolais à diriger un jour ce pays, tout ce que je ferai sera d´inspiration allemande pour faire du Togo dans la sous-région, ce que l´Allemagne est pour l´Union européenne. Je ne le cache pas. Aucune force nuisible étrangère ne me barrera la route. Je suis un homme de caractère imperturbable, courageux, très patriote, plein de bravoure, prêt à tenir tête à toutes puissances étrangères dont les actions seraient succeptibles à porter atteinte aux intérêts de notre pays et de son peuple.

 Dr. Christian Spieker

Président du mouvement Unité de la Société pour l’Edification et la Réunification (UNSER Land) en création.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Résultats de la Loterie américaine DV-2022 attendus ce samedi

Cliquez ici, pour vérifier si votre demande a été sélectionnée à la loterie des visas, DV-2022