25 C
Canada
Wednesday, May 22, 2024
Accueil ACTUALITES Qatar 2022–Le corps des joueurs mis à rude épreuve

Qatar 2022–Le corps des joueurs mis à rude épreuve

La coupe du monde de football qui commence le 20 novembre apparait véritablement comme un ovni parmi toutes les éditions antérieures en raison de toutes les contours liés à son organisation. Extraordinairement, elle se tient à une période de l’année qui risque d’impacter fortement la santé des joueurs.

La fête mondiale du football qui se tient chaque 4 ans est un évènement toujours retentissant sur toute la planète. Pour cause, elle met souvent en compétition les meilleures équipes nationales et permet aux joueurs de régaler le public de leur talent.

Habituellement, le mondial de football se déroule à la fin des championnats nationaux, notamment la période des vacances d’été. Cependant, cette édition est décalée sur une période où les joueurs sont en plein championnat national en plus de jouer d’autres compétitions comme la ligue des champions en Afrique comme en Europe.

Ainsi, à moins de deux semaines du mondial Qatar 2022, les joueurs des pays qualifiés continuent de jouer dans leurs clubs respectifs. Ce fait a nécessairement des conséquences sur la préparation des équipes et la performance des joueurs. Ces derniers ne disposent pas de temps de récupération pour leur corps, principal instrument de leurs performances. C’est en substance, la santé des joueurs qui risquent d’en pâtir.

Actuellement, certaines voix comme celle de l’ancien patron de la FIFA, Joseph Blatter, s’élèvent contre l’attribution de cette édition au Qatar. Cependant, ces dénonciations apparaissent simplement comme une tentative de « redorer son blason » après avoir participé à la mascarade.

Tout compte fait, Qatar 2022 fera désormais jurisprudence. Les mondiaux de football peuvent être organisés à tout moment de l’année.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.