25 C
Canada
Tuesday, March 5, 2024
Accueil ACTUALITES Qatar 2022 - les femmes arbitres au mondial de foot, une première

Qatar 2022 – les femmes arbitres au mondial de foot, une première

Pour la toute première fois dans l’histoire du football, des femmes ont été sélectionnées en tant qu’arbitre pendant une Coupe du monde. Elles seront six, dont trois qui officieront en tant qu’arbitre central.

Elles ont tracé leur chemin dans le monde très masculin de l’arbitrage jusqu’au graal, la Coupe du monde de football :  trois femmes arbitres seront au sifflet au Qatar en novembre, une première pour ces pionnières qui font passer «la compétence avant le genre ».

Stéphanie Frappart, Salima Mukansanga, Yoshimi Yamashita, une Française, une Rwandaise et une Japonaise parmi les 36 arbitres de champ sélectionnés pour la Coupe du monde 2022, c’est inédit pour l’épreuve majeure du football masculin. « C’est un grand plaisir et un honneur pour nous les femmes de travailler ensemble avec les arbitres hommes pour la réussite de la Coupe du monde », a rapporté Salima Mukansanga.

Aux côtés de la Brésilienne Neuza Back, de la Mexicaine Karen Diaz Medina et de l’Américaine Kathryn Nesbitt, qui officieront en tant qu’assistantes au Qatar, Stéphanie Frappart, Salima Mukansanga, Yoshimi Yamashita bouleversent l’ordre établi grâce à un parcours sans faute, remarqué par la Fifa. Elles « enchaînent depuis plusieurs années les prestations de haut vol », a salué la légende de l’arbitrage, l’Italien Pierluigi Collina. « Pour nous, ce sont uniquement des arbitres officielles. Et c’est le message que je leur ai donné : ‘Vous n’êtes pas ici parce que vous êtes des femmes, vous êtes ici parce que vous êtes des arbitres de la Fifa », a ajouté le président de la Commission des arbitres de l’instance mondiale.

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.