25 C
Canada
Sunday, May 19, 2024
Accueil ACTUALITES Football – Bilan sommaire d’une année de Samuel Eto'o à la tête...

Football – Bilan sommaire d’une année de Samuel Eto’o à la tête de la Fécafoot

Au Cameroun, ce 11 décembre, cela fait exactement un an que Samuel Eto’o a été élu à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). L’ancien capitaine des Lions indomptables s’était fixé pour objectif, à la tête de la Fécafoot, d’assainir et moderniser le football camerounais et d’attirer les sponsors et les investisseurs. Un an après, le bilan de Samuel Eto’o à la Fécafoot est plutôt positif.

L’arrivée de Samuel Eto’o à la Fécafoot a été marquée par une petite révolution. Il a procédé à la relance des championnats de football masculins et féminins, augmenté la subvention versée au club et fixé un salaire aux joueurs. Eto’o a par ailleurs attiré de nombreux sponsors, organisé la Super coupe et la cérémonie du Ballon d’or camerounais. Et puis, il y a eu aussi la qualification pour la Coupe du monde ainsi que la victoire historique contre le Brésil.

De nombreux conflits ont cependant rythmé ces douze mois à la Fécafoot. Le premier a été le bras-de-fer avec le ministre des Sports pour la nomination de Rigobert Song à la tête des Lions indomptables. L’autre bagarre est celle avec le Coq sportif dont Samuel Eto’o a unilatéralement rompu le contrat, le 1er juillet.

 Il y a aussi eu le conflit avec les secrétaires généraux de la Fédération. Son ami Benjamin Banlock a démissionné en dénonçant son mauvais management. En novembre, il aurait pesé pour écarter Parfait Siki, ancien secrétaire général, sous Seidou Mbombo Njoya, qui a fini en prison pour détention illégale de documents.

Dernière bagarre, cette vidéo qui a fait le tour du monde où le président de la Fécafoot, provoqué par un youtubeur algérien à Doha, lui donne des coups. Le moins que l’on puisse dire c’est que la première année de Samuel Eto’o, à la Fécafoot, aura été très mouvementée.

source : RFI

1 COMMENTAIRE

Subscribe
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments

Popular News

Togo-Yacoubou Moutawakilou, condamné à mort et exécuté pour son engagement pour le Togo

Depuis ce triste jour du 13 janvier 1963 où Sylvanius Olympio fut assassiné, tous ceux qui ont essayé d´affronter la dictature en se mettant sur son chemin, furent impitoyablement éliminés. La liste de tous ces martyrs, assassinés d´une façon ou d´une autre, est longue. Les nombreuses tentatives depuis le début des années ´90 pour humaniser le pouvoir d´état et le rendre aux Togolais, n´ont pas pu résister à la terreur militaire, seule légitimité de la dictature du père en fils.